Édition du jeudi 27 juillet 2006


    Imprimer Imprimer

80 départements touchés : la sécheresse très préoccupante, selon Nelly Olin

La sécheresse devient préoccupante en France, estime le ministère de l'Écologie qui réunit jeudi le Comité sécheresse, alors que la canicule dure depuis environ trois semaines sur une grande partie du pays. La sécheresse affecte l'ensemble du pays : 80 départements sont touchés (contre 87 fin juillet 2005) et 31 sont « en situation préoccupante », selon le ministère de l'Écologie. La situation est « extrêmement inquiétante parce qu'elle s'est dégradée très rapidement », a déclaré mercredi, sur France 2, Nelly Olin, ministre de l'Écologie. Elle estime que la sécheresse actuelle est « aussi grave qu'en 2003 et 2005 » et appelle à la mobilisation de chacun pour faire face à cette situation. Les mois de juin et juillet ont été très secs malgré quelques orages et la canicule a accentué les besoins d'irrigation. Actuellement, 43 départements (contre 34 début juillet) ont pris des mesures de restriction d'eau, avec notamment des interdictions d'arroser les espaces verts ou de laver sa voiture. L'an dernier, 64 départements avaient pris des mesures équivalentes. Sur la région Provence-Alpes-Côte d'Azur (Paca) et la côte Atlantique, les déficits de pluviométrie sont « extrêmement importants » - entre 20 et 50 % - et « nous ramènent à la période de 1976 » de la grande sécheresse, a souligné la ministre. Les nappes phréatiques sont au plus bas, notamment dans le bassin parisien, et ce ne sont pas les violents mais brefs orages de l'été qui vont pouvoir combler rapidement ce déficit cumulé depuis trois ans. Une baisse générale des débits des cours d'eau est constatée depuis juin, en particulier dans le bassin parisien, le Sud-est, les Pays de Loire, le Poitou-Charentes, dans le quart sud-ouest et l'Est. Les débits sont redescendus à des niveaux que l'on n'observe en moyenne qu'une fois tous les dix ans, voire même une fois tous les vingt ans dans le cas de la Garonne, du Tarn et de l'Aveyron, précise-t-on au ministère de l'Écologie. Quatre grandes zones sont particulièrement concernées : le Sud-est, qui connaît un déficit de précipitations persistant depuis le mois de février, le bassin parisien, où les nappes phréatiques, mal rechargées depuis 2005, sont à leur plus bas niveau depuis vingt ans, le Sud-ouest, affecté par un déficit de pluviométrie sur les trois derniers mois et des prélèvements importants pour l'irrigation et la région Poitou-Charentes, marquée par une surexploitation de ses ressources en eau. Pour autant, aucune coupure d'eau n'a encore été signalée. Mais Nelly Olin en appelle à l'ensemble des Français pour économiser cette ressource. Une grande campagne de communication, lancée sur ce thème par le ministère de l'Écologie, en partenariat avec les agences de l'eau, sera diffusée sur différentes chaînes de télévision jusqu'au 22 août. Il s'agit d'inciter chacun à réduire sa consommation d'eau par de « petits gestes » (prendre une douche plutôt qu'un bain, fermer les robinets qui gouttent, etc). Le ministère estime que l'on peut ainsi économiser chaque jour en France 3 milliards de litres d'eau, soit la consommation quotidienne d'eau de Paris. En février, le ministère de l'Écologie avait lancé une campagne dans la presse quotidienne auprès des agriculteurs, gros consommateurs d'eau, pour les inciter à des cultures plus sobres. Les agriculteurs craignent que la canicule persistante n'ait, comme en 2003, de graves conséquences sur les récoltes qui s'annonçaient prometteuses au début de l'été.c=http://www.dataj
Édition du jeudi 27 juillet 2006 image
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France