Édition du mercredi 22 juin 2005


Imprimer Imprimer

La situation des nappes phréatiques est «particulièrement préoccupante », selon la ministre de l'Ecologie Nelly Ollin

Le ministre de la Santé, Xavier Bertrand, a déclenché le niveau 3 d'alerte à la canicule dans le Rhône et le niveau 2 de « pré-alerte » dans l'Isère, le Bas-Rhin, le Doubs, la Meurthe-et-Moselle et la Meuse. « Ces niveaux ont été déclenchés le mardi 21 juin à 19 heures, suite à une information de l'Institut de veille sanitaire estimant que la vague actuelle de chaleur pourrait présenter un risque sanitaire pour la population, immédiat pour le Rhône et seulement dans les jours à venir pour les autres départements », a déclaré le ministre dans un communiqué. Météo France souligne que l'épisode « très chaud » que connaît la France est « nettement moins grave qu'en 2003 » mais qu'il nécessite cependant des « précautions adaptées ». En août 2003, la canicule avait provoqué près de 15 000 décès en France. «Le temps chaud va se poursuivre mercredi, jeudi et vendredi. Les températures maximales resteront élevées, les températures minimales ne descendront pas en dessous de 20 degrés environ pendant toute cette période», précise Météo France. Selon l'Institut de veille sanitaire, une quinzaine de personnes souffrant de "coups de chaleur inhabituels" ont été recensées lundi soir par les urgences. Parallèlement, la ministre de l'Ecologie, Nelly Ollin, a reconnu que la situation des nappes phréatiques était « particulièrement préoccupante ». A ce jour, 28 départements français sont concernés par des mesures de restrictions de l'usage de l'eau, contre 19 il y a dix jours, a-t-elle précisé mardi lors des questions d'actualité à l'Assemblée nationale. "La situation est plus grave dans certains départements qu'en 1976", a-t-elle souligné. Dans son entourage, on précise que la situation est sévère en Poitou-Charentes, en Gironde, dans les Landes, le Gers, la région Provence-Alpes-Côte d'Azur et une partie du Languedoc-Roussillon. Des arrêtés d'interdiction d'irrigation, de remplissage des piscines, de lavage des voitures et d'arrosage de jardin sont en vigueur dans la plupart des départements touchés par la sécheresse. Par ailleurs, le ministre de l'Intérieur Nicolas Sarkozy se rendra, jeudi, à Aix-les-Milles (Aix-en-Provence), dans les Bouches-du-Rhône, pour le lancement de la campagne 2005 contre les incendies de forêt.</scr
Édition du mercredi 22 juin 2005 image
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France