Édition du mercredi 22 février 2012


Imprimer Imprimer

Expérimentations de zones d'actions prioritaires pour l'air (ZAPA): le décret fixant les sanctions et le décret précisant les dérogations sont publiés

La loi Grenelle 2 instaure la mise en uvre d’expérimentations de zones d’actions prioritaires pour l’air (ZAPA), également connues dans d’autres pays sous le nom de zones à bas niveau d’émission. Situées dans et autour des villes, ces zones ont pour objectif d’améliorer la qualité de l’air par la diminution de la pollution atmosphérique afin de diminuer les atteintes à la santé des habitants et donc d’augmenter leur espérance de vie.
Huit collectivités sont aujourd’hui engagées dans la démarche et étudient la possibilité d’une expérimentation sur leur territoire: la ville de Paris, Plaine commune, Clermont communauté, Nice Côte d’Azur, Grenoble Alpes Métropole, le Grand Lyon, communauté du Pays d’Aix, communauté urbaine de Bordeaux.
Aujourd’hui, deux décrets précisant les règles applicables dans ces zones sont publiés au Journal officiel.
Le premier (1) fixe les sanctions applicables en cas d'infraction aux mesures d'interdiction ou de restriction de circulation dans ces zones. Ces infractions sont sanctionnées d'une contravention de quatrième classe pour les poids lourds, les bus et autocars, et d'une contravention de troisième classe pour les autres véhicules. Le décret procède par ailleurs à l'harmonisation de la classification des véhicules en fonction de leurs émissions polluantes. Il renvoie aux ministres chargés des transports, de l'environnement, de l'intérieur et des collectivités territoriales le soin d'établir une nomenclature des véhicules tenant compte de leur date de première immatriculation, de la norme Euro qui leur est applicable ou de leur motorisation.
Le second décret (2) traite du droit de circulation au sein des zones d'actions prioritaires pour l'air. La loi précise que l'accès à ces zones ne peut, en tout état de cause, être interdit à certains véhicules. Le décret en fixe la liste: il s'agit des véhicules d'intérêt général, des véhicules relevant du ministère de la défense et des véhicules portant une carte de stationnement pour personnes handicapées. La loi laisse également la possibilité aux collectivités locales à l'origine de l'expérimentation de présenter des demandes en vue de déroger à l'interdiction de circulation au sein des ZAPA. Le décret précise que ces demandes doivent être accompagnées d'une étude environnementale.

(1) Décret n° 2012-237 du 20 février 2012 relatif à la classification des véhicules et aux sanctions applicables en cas d'infraction à une mesure d'interdiction ou de restriction de la circulation dans les zones d'actions prioritaires pour l'air.
(2) Décret n° 2012-238 du 20 février 2012 relatif aux véhicules autorisés à circuler au sein des zones d'actions prioritaires pour l'air.
Pour accéder aux décrets, utiliser les liens ci-dessous.
Édition du mercredi 22 février 2012 image
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France