Édition du Jeudi 4 janvier 2007


Imprimer Imprimer

«Utiliser le déchet comme ressource»: les rencontres nationales de l'organique se tiendront les 6 et 7 février 2007 à Nancy

La politique «Zéro déchet» apporte une «alternative sérieuse et durable aux problèmes de la gestion des déchets», expliquent les organisateurs des premières rencontres nationales de l’organique qui se tiendront les 6 et 7 février 2007 à Nancy Cette politique comprend bien sûr le recyclage «mais elle va au-delà en empruntant une approche globale, c'est à dire qu'elle intervient sur l'ensemble du cycle de vie des produits autant auprès des industriels, des consommateurs que des collectivités. Pour y aboutir, il faut faire du déchet une ressource!» Qu’il s’agisse de déchets ménagers, de boues de STEP, de résidus des industries agroalimentaires, «la problématique est similaire. Pourquoi reléguer en centre d’enfouissement technique des produits permettant de redonner au sol de la matière organique? De même, pourquoi se priver d’une source de bioénergie potentielle?» La matière organique contenue dans ces résidus de consommation «possède un vrai potentiel, qui pour des raisons sanitaires, de prévention des risques et au final de principe de précaution n’est que trop rarement mise en valeur. Certains produits ne sont pas adaptés au retour au sol mais possèdent d’autres valeurs dont nous ne tirons actuellement que trop peu partie.» Jean-François Husson, vice-président de la Communauté urbaine du Grand Nancy, présidera les deux séances plénières, dont l’une portera sur les enjeux règlementaires, sanitaires, environnementaux et sociétaux: quelle est la réglementation française et internationale en cours? Quelle est la traçabilité des produits finis? Quelles sont les avancées pour les procédures d’homologation? La deuxième séance plénière traitera des débouchés et process en matière de déchets: pourquoi rester dans une logique déchet? Comment aller vers une logique de produit? Enfin, le deuxième jour, une table ronde permettra de réfléchir sur la valorisation des déchets: est-il possible de généraliser une gestion commune? Est-ce viable sur le long terme? Quel type de collaboration est-il possible d’envisager? Contact: Florence Lievyn (01 45 15 13 29). Fax : 01 45 15 09 00
Édition du Jeudi 4 janvier 2007 image
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro de janvier


 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr