Édition du Lundi 24 mars 2014


Imprimer Imprimer

Municipales : l'abstention et le Front national, grands « gagnants » du 1er tour

L’abstention record pour des élections municipales et la forte progression du Front national sont sans doute les deux éléments marquants du scrutin d’hier. L’autre fait marquant est le revers subi par la gauche.
Les électeurs ont été très nombreux hier à bouder les urnes, le taux d’abstention ayant atteint un niveau jamais vu au premier tour des municipales avec plus de 38%. A une heure du matin, le taux d'abstention calculé par le ministère de l'Intérieur sur plus de 22,5 millions de bulletins dépouillés s'élevait en métropole à 38,62%. Lors des élections municipales de 2008, l'abstention avait déjà atteint un record historique, à 33,46% avec une participation de 66,54% au premier tour, et à 34,80% au second tour (participation de 65,20%).
La forte abstention d’hier constitue, à l’évidence, une nouvelle marque de la désillusion des électeurs à l'égard de la classe politique. Plusieurs études pointaient depuis quelque temps déjà ce phénomène, dont l’une des plus récentes, réalisée en janvier par le Cevipof, soulignait « la méfiance » et pire, « le dégoût » des Français quand ils pensent à la politique. Selon cette même enquête, 87 % des personnes interrogées estimaient que les responsables politiques ne « se préoccupaient que peu ou pas du tout » de l’avis des Français (lire Maire info du 14 janvier).
L’autre élément marquant du scrutin d’hier est la très forte percée du Front national qui enlève notamment la mairie d’Hénin-Beaumont dans le Pas-de-Calais dès le premier tour. Le Front national arrive par ailleurs en tête dans plusieurs grandes villes du sud de la France. C’est le cas à Perpignan, où Louis Aliot arrive en tête avec 34,20 % des voix, à Béziers où l’ancien président de Reporters sans frontières, Robert Ménard, engrange 44,88 % des voix, à Fréjus où le candidat du FN obtient 40 % des suffrages exprimés face au maire sortant Elie Brun qui n’en recueille qu’un peu plus de 17 % ou encore à Avignon où le Front national fait jeu égal avec le Parti socialiste. Dans le Gard, le député Gilbert Collard obtient près de 43 % des suffrages.

Édition du Lundi 24 mars 2014 image
Journal Officiel

Journal Officiel du

Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro de janvier


 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr