Édition du lundi 15 juin 2015


Imprimer Imprimer

Cinq élections municipales hier : carton presque plein pour Les Républicains

Des élections municipales se sont tenues hier dans cinq communes. Il s’agissait de nouveaux scrutins suite à l’invalidation de ceux de mars 2014 par le Conseil d’État, en raison de diverses irrégularités.
Ces élections ont toutes été marquées par une importante, voire très importante abstention. Presque partout la droite l’emporte ou est en ballotage favorable, et le Front national est plutôt en recul.
Trois de ces scrutins se déroulaient dans les Hauts-de-Seine, en région parisienne : à Puteaux, Asnières et Clichy-la-Garenne.
À Puteaux, la maire Les Républicains (ex-UMP) Joëlle Ceccaldi-Raynaud a été réélue dans un fauteuil dès le premier tour, avec 60,77 % des voix. Il y aura en revanche un second tour à Asnières et à Clichy. À Asnières, le maire (Les Républicains) Manuel Aeschlimann est arrivé en tête du premier tour avec 47,42 %, dix points devant son rival socialiste. L’abstention a été de plus de 56 %.
À Clichy-la-Garenne, seule commune du département détenue jusqu’ici par le Parti socialiste, c’est encore la droite qui est largement en tête dans un scrutin marqué par l’abstention : le Républicain Rémi Muzeau a même frôlé la victoire au premier tour, avec 48,83 % des suffrages. L’abstention a été considérable dans cette commune, avec presque 60 %. Le Front national ne récolte que 4,5 % des voix.
Autre département francilien marqué par une élection hier, la Seine-et-Marne, avec un scrutin à Pontault-Combault. C’est la seule élection de cette journée où le PS arrive en tête, avec 32 % des voix – et un taux d’abstention record de 64 %. Mais la maire sortante PS Monique Delessard a tout de même du souci à se faire pour le second tour, puisqu’une liste divers gauche et une liste UDI, ayant respectivement remporté 22,86 et 19,73 % des suffrages, sont déjà en négociation pour s’unir au second tour.
En Lorraine enfin, à Thionville, 50 % d’abstention, soit 13 points de plus qu’en 2014. La maire Les Républicains Anne Grommerch est arrivée en tête avec 46,77 % des voix, contre 40,96 % à son prédécesseur, l’ancien maire socialiste Bertrand Mertz. Le Front national, qui avait fait 14 % des voix en 2014, est retombé à 8,7 %.
F.L.
Édition du lundi 15 juin 2015 image
Journal Officiel

Journal Officiel du

Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France