Édition du Vendredi 11 juillet 2008


Imprimer Imprimer

L'ARF «renouvelle ses remarques sur l'opération Plan campus» du gouvernement

Les quatre derniers sites sélectionnés pour le «Plan campus» devraient être annoncés ce 11 juillet. «Face à l’insistance de la ministre de l’Education pour que les collectivités apportent leur contribution», l’ARF fait part, dans un communiqué, de ses remarques et propositions. «Seul un système d’enseignement supérieur et de recherche de qualité couvrant l’ensemble du territoire national permettra de répondre à l’engagement dans la stratégie de Lisbonne: formation de jeunes en plus grand nombre et production d’une recherche d’excellence.» Une dizaine de sites d’excellence seraient «à même de jouer à armes égales avec des sites équivalents, mais à condition qu’ils soient têtes de réseaux impliquant l’ensemble des universités et grandes écoles françaises, dans une logique de coopération.» Les pôles de recherche et d’enseignement supérieur (PRES) sont de bons outils pour créer ces réseaux. L’ARF s’inquiète aussi d’un «renvoi par le gouvernement vers des financements privés de ses missions essentielles en enseignement supérieur et recherche», jugé «trop aléatoire, comme le montre l’actuelle difficulté de vente des actions EDF sensée financer le Plan campus.» La plupart des régions, dit l’ARF, «soutiennent déjà fortement les universités et grandes écoles dans le cadre des contrats pluriannuels (contrats de plan Etat-région, CPER, 2007- 2013), dans lesquelles elles se sont engagées pour un montant de près de 3 milliards d’euros». A l’horizon 2020 du «Plan Campus», les régions «demandent au gouvernement qu’il créé les conditions financières pour que le CPER 2007- 2013 soit achevé effectivement en 2013, comme les Régions s’y sont engagées de leur côté. Le Plan campus pourrait être considéré comme un avenant au CPER actuel.» Elle proposent aussi «que s’engage une négociation entre l’Etat, les régions et les autres collectivités, sur une perspective d’un nouveau contrat de projet recherche-université allant de 2013 à 2020.» L’ARF souhaite que le gouvernement fasse connaître sa vision de l’ensemble du système universitaire français à l’horizon 2020 dès la rentrée, incluant la politique patrimoniale. Les régions se disent «prêtes à faire connaître au gouvernement leurs propres propositions.» Pour lire le communiqué de presse, voir lien ci-dessous.
Édition du Vendredi 11 juillet 2008 image
Journal Officiel

Journal Officiel du Vendredi 11 juillet 2008

Commission de régulation de l'énergie
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro de janvier


 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr