Maire-info
Le quotidien d’information des élus locaux
Édition du mardi 13 avril 2004
Economie mixte

Sur les 200 projets de création de Sem, plus de la moitié touchent au tourisme

Sur les 200 projets de création de sociétés d’économie mixte (sem) recensés par la Fédération nationale des Sem (FNSEM), plus de la moitié (105) touchent au tourisme, à la culture et aux loisirs, démontrant la nécessité pour les élus locaux de s'appuyer sur une structure performante pour développer leur territoire. Mais d'autres grands enjeux commencent à déterminer leurs choix en faveur des Sem : énergie, développement économique, technologies de l'information et de la communication, santé, etc. 105 projets dans le domaine du tourisme, un chiffre qui s'explique par la volonté des collectivités de regrouper sous une même structure de développement touristique à la fois office de tourisme et professionnels locaux, les Sem étant à même d'assurer la promotion, la commercialisation, l'animation et la gestion d'équipements. Dans le domaine de la culture, elles ont là aussi une opportunité, en particulier dans une logique de mise en réseau départementale. Dans le secteur de l'énergie, plusieurs régies locales ont opté pour une évolution de leur statut en Sem. En effet, avec l'ouverture européenne du marché, tous les gros consommateurs d'électricité pourront choisir leur fournisseur à partir du 1er juillet 2004. Cantonnées à vendre sur leur territoire, les régies ont anticipé ce handicap en opérant une mutation qui leur permettra de répondre à la concurrence. De plus, les énergies renouvelables constituent une ouverture pour les Sem, le projet de loi sur les responsabilités locales prévoyant de donner compétences aux régions pour favoriser leur développement. Le service d'appui à la création de Sem, mis en place depuis un an par la Fédération, a rencontré plus de 80 porteurs de projets.
S'ABONNER GRATUITEMENT NOUS ÉCRIRE
PARTAGER
IMPRIMER


Retrouver une édition

Sur le site de l'AMF
Accéder au site