Édition du lundi 28 novembre 2016


    Imprimer Imprimer

Najat Vallaud-Belkacem annonce la création de 450 postes pour les lycées défavorisés

La ministre de l'Education, Najat Vallaud-Belkacem, a annoncé la création de 450 nouveaux postes pour les lycées les plus en difficulté à la rentrée 2017, dans une interview parue ce matin dans le quotidien La Provence.
La ministre a fait cette annonce à l'occasion d'un déplacement à Marseille pour suivre l’avancement du plan d’amélioration des écoles marseillaises lancé après une polèmique sur leur état de délabrement. Najat Vallaud-Belkhacem a annoncé « une dotation exceptionnelle de 450 emplois nouveaux à la rentrée 2017 pour les lycées et les lycées professionnels les plus défavorisés ». « Ces emplois permettront d'abaisser le nombre d'élèves par classe et d'améliorer le nombre d'adultes dans les établissements », a-t-elle précisé.
« Je garantis le maintien de tous les moyens supplémentaires dont bénéficient les lycées de l'éducation prioritaire », a, de plus, affirmé la ministre.
Dans un communiqué publié ce matin, la ministre rappelle que si « conformément à la loi du 8 juillet 2013 d’orientation et de programmation pour la refondation de l’école de la République, la réforme de l’éducation prioritaire menée pendant ce quinquennat a concerné les réseaux écoles-collèges, les lycées seront à leur tour concernés par une telle réforme qui est à la fois cartographique et pédagogique  ».
« En attendant cette réforme, programmée courant 2017-2018, les lycées  qui accueillent les élèves les plus défavorisés ne sont absolument pas oubliés. Depuis 2015, ils bénéficient de façon prioritaire de la nouvelle allocation progressive des moyens, c’est à dire de la répartition des moyens d’enseignement et d’éducation aux établissements proportionnellement aux difficultés économiques, sociales et scolaires de leurs élèves », ajoute le communiqué. Une communication ministérielle faite à la veille de l'appel à la grève des lycées de l'éducation prioritaire lancé par une intersyndicale FSU, FO, CGT et SUD. Le 17 novembre, plusieurs centaines de professeurs et élèves de lycées en zone prioritaire avaient manifesté, notamment à Paris et Marseille, pour réclamer le maintien de moyens supplémentaires. (Avec AFP)
Édition du lundi 28 novembre 2016 image
Journal Officiel

Journal Officiel du

Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France