Édition du vendredi 12 juin 2015


Imprimer Imprimer

Une convention de partenariat signée entre l'AMF et Lire et faire lire

L’Association des maires de France et l’association Lire et faire lire ont signé la semaine dernière une convention visant « à développer la lecture dans les communes ».
Signataires de cette convention ; François Baroin, président de l’AMF, Michèle Bauby-Malzac, présidente de Lire et faire lire, et l’écrivain Alexandre Jardin, co-fondateur de l’association. « Dans le cadre de cette convention, écrivait hier l’AMF dans un communiqué, l’AMF sollicite, sur la base du volontariat, les communes pour qu’elles s’associent au développement du programme Lire et faire lire. »
Lire et faire lire existe depuis 1999. L’association s’est inspirée de l’initiative d’un instituteur brestois, qui avait – dans les années 1980 – demandé à des membres d’une association de retraités de l’aider à faire fonctionner une bibliothèque. Peu à peu, le principe de cette initiative s’est mis en place : les retraités, dans l’objectif de donner le goût des livres aux enfants, se sont mis à leur lire à haute voix.
C’est l’idée qui a présidé au lancement de Lire et faire lire : donner le goût de lire aux enfants et développer le lien intergénérationnel. L’association s’est développée sous l’égide de la Ligue de l’enseignement et de l’Unaf (Union nationale des associations familiales), avec le soutien, depuis le départ, de 170 écrivains.
Lire et faire lire s’est beaucoup développé depuis, avec de nombreux partenaires – éditeurs, fondations diverses, associations culturelles, et ministère de l’Éducation nationale bien sûr. L’association permet, sur simple demande d’une structure d’accueil (école élémentaire ou maternelle, centre de loisirs, bibliothèque, centre socio-culturel), d’accueillir des bénévoles de plus de 50 ans qui viennent faire des séances de lecture à haute voix pour des petits groupes d’enfants.
Selon le dernier rapport d’activité de l’association, plus de 8 700 structures accueillaient, en 2014, ces activités de lecture, animées par 15 917 bénévoles. Près de 600 000 enfants en ont bénéficié cette année-là.
Le nouveau partenariat entre l’AMF et Lire et faire lire semble logique : le dipositif est évidemment particulièrement intéressant en tant qu’activité périscolaire, et plus encore depuis la réforme des rythmes scolaires, qui amène les maires à trouver des activités, si possible peu coûteuses, pour les enfants.
Dans la convention signée la semaine dernière, l’AMF s’engage notamment à « promouvoir dans son réseau le développement de partenariats des communes avec les coordinations départementales de Lire et faire lire ».
Édition du vendredi 12 juin 2015 image
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro de janvier


 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr