Maire-info
Le quotidien d’information des élus locaux
Édition du lundi 19 mars 2018
Culture

Bibliothèques municipales : les prêts et les achats de livres ont reculé de 3 %

L’Observatoire de l’économie du livre vient de publier les « chiffres-clés »  du secteur qui rassemblent une multitude de données sur l’économie du marché du livre sur différentes périodes depuis 2015.
Si les productions de livres imprimés et commercialisés ont augmenté comme le nombre de titres disponibles ou le nombre de références vendues en France entre 2016 et 2017, ce n’est pas le cas des prêts dans les bibliothèques ou des achats de livres en 2015 et 2016 (le document n’évoque pas l’année 2017).
Ainsi, en 2015, les prêts dans les bibliothèques municipales et intercommunales ont reculé de 3 % par rapport à 2014, avec 214,1 millions de prêts de livres imprimés. Si l’on considère la totalité des prêts, tout support confondu, la situation est restée parfaitement stable (0 %) avec 279,4 millions de prêts. Mais, il faut se rappeler qu’en 2014, ceux-ci avaient été particulièrement dynamiques avec des augmentations de 5 % (livres) et de 7 % (tout support confondu).
Même situation pour les prêts au sein des bibliothèques universitaires avec un recul de 5 % en 2015, soit 10,3 millions de prêts. Le nombre de prêts a toutefois rebondi de +1 % en 2016, avec 10,4 millions de prêts en 2016.
Concernant les achats de livres, les 7 700 bibliothèques municipales et intercommunales et les 8 800 points d'accès au livre recensés ont acheté 7,974 millions de livres en 2015, soit une baisse de 3 %. Là aussi, ce recul fait suite à une augmentation de 5 % des achats en 2014. Les bibliothèques universitaires ont également réduit leur nombre d’achats de 3 % en 2016 (849 000 volumes), après une année 2015 en recul de 4 %.
A noter qu’en 2018, le droit de prêt (rémunération du prêt en bibliothèque au titre de l’année 2015) permettra de collecter 11,7 millions d’euros, répartis entre 63 713 auteurs et 2 732 éditeurs.
L’Observatoire de l’économie du livre fait, par ailleurs, le point sur les pratiques de lecture des Français en 2017, qui n’ont quasiment pas évolué. Ainsi, 89 % des Français de 15 ans et plus ont lu au moins un livre imprimé au cours des 12 derniers mois précédant l’enquête, 25 % ont lu de 1 à 4 livres, 40 % ont lu de 5 à 19 livres et 25 % ont lu 20 livres et plus.
Dans le même temps, 21 % des Français ont déjà lu un livre numérique et 7 % envisagent de le faire. En outre, 43 % des lecteurs de livres numériques en ont lu un au cours du mois précédant l’enquête.
A.W.

Télécharger la note de l’Observatoire de l’économie du livre.
S'ABONNER GRATUITEMENT NOUS ÉCRIRE
PARTAGER
IMPRIMER


Retrouver une édition

Sur le site de l'AMF
Accéder au site