Édition du mercredi 14 septembre 2011


Imprimer Imprimer

Règles techniques et de sécurité applicables aux téléphériques: une circulaire rappelle le rôle respectif des préfets et des exploitants dans l'élaboration et la modification des règles de police

Constatant que «la codification de dispositions souvent anciennes et éparses au sein du code du tourisme» et «que la ré-écriture des arrêtés fixant les règles techniques et de sécurité applicables aux téléphériques, aux tapis roulants et aux téléskis ont notamment mis en exergue la nécessité de préciser le cadre juridique régissant les règlements de police applicables aux remontées mécaniques», la ministre de l'Ecologie, du développement durable, des transports et du logement vient d’adresser aux préfets une circulaire visant «à rappeler le rôle respectif des préfets et des exploitants dans l'élaboration et la modification des règles de police applicables aux remontées mécaniques relevant du Code du tourisme» (1). En premier lieu, cette circulaire rappelle «qu'aux termes de l'article L 342-7 du Code du tourisme «sont dénommés "remontées mécaniques" tous les appareils de transports publics de personnes par chemin de fer funiculaire ou à crémaillère, par téléphérique, par téléskis ou par tout autre engin utilisant des câbles porteurs ou tracteurs». De même, l'article L 1251-2 du Code des transports rappelle expressément que les remontées mécaniques relevant du Code du tourisme sont celles situées en zone de montagne, au sens de l'article 3 de la loi du 9 janvier 1985 dite «loi montagne». En outre, l'article L 342-17-1 du Code du tourisme a étendu aux «tapis roulants assurant un transport à vocation touristique ou sportive dans les stations de montagne» les dispositions concernant l'exploitation des remontées mécaniques, et donc le régime juridique applicable en matière de police». En second lieu, il est précisé que «l'article L 342-15 du Code du tourisme soumet les remontées mécaniques (et donc par extension les tapis roulants) aux dispositions du Code des transports relatives aux «règlements relatifs à la police, à la sûreté du transport et à la sécurité de l'exploitation des systèmes de transport ferroviaire ou guidé» et aux sanctions de leur violation par les personnes auxquelles les règlements s'appliquent (article L 2241-1 et suivants)». Sur ces bases, la circulaire indique le rôle respectif des préfets et des exploitants dans l'élaboration et la modification des règles de police applicables aux remontées mécaniques relevant du Code du tourisme. Ces règles sont «de deux niveaux: «- les unes, générales à une même catégorie d'appareils sur un même département; «- les autres, spécifiques à chaque installation». (1) Circulaire du 5 septembre 2011 relative au règlement de police applicable aux remontées mécaniques relevant du code du tourisme et aux tapis roulants mentionnés à l'article L.342-17-1 du Code du tourisme (NOR : TRAT112252 ). Pour télécharger la circulaire, utiliser le lien ci-dessous (PDF, 131 Ko).
Édition du mercredi 14 septembre 2011 image
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro de janvier


 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr