Édition du Lundi 18 octobre 2004


Imprimer Imprimer

Intermittents: le nouveau système d'indemnisation prêt "courant 2005" selon le ministre de la Culture

Alors que les intermittents du spectacle appellent à une nouvelle journée d'actions lundi, le ministre de la Culture, Renaud Donnedieu de Vabres, assure qu'ils bénéficieront, dans le courant de l'année 2005, d'"un nouveau système au sein de la solidarité interprofessionnelle", pour remplacer la réforme contestée de leur régime d'assurance-chômage. "Mettre sur pied un système provisoire pour sortir de la crise, cela a été fait" a déclaré le ministre de la Culture ce lundi sur la chaîne LCI. Il souhaite désormais "bâtir un système nouveau avec une méthode, celle du dialogue et de la concertation". Renaud Donnedieu de Vabres organisait en ce sens, ce lundi à l'école du cirque Fratellini de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), les "Entretiens du spectacle vivant". Le ministre souhaitait ainsi "directement donner la parole" à "plusieurs centaines d'artistes et de techniciens", pour qu'on "sorte des chiens de faïence et des caricatures". Ensuite, pour travailler à la mise en place du nouveau système, "le Parlement sera saisi (...) au début du mois décembre". "Il y aura un débat d'orientation à l'Assemblée et ensuite au Sénat" pour "donner un certain nombre d'orientations pour parvenir à un système nouveau au cours de l'année 2005, et un système définitif" a souligné le ministre. "Ce système, on est en train de le bâtir, il n'est pas prédéterminé" a-t-il expliqué. "Ne me demandez pas aujourd'hui de dire quel sera son contour" mais "il y aura un système définitif au sein de la solidarité interprofessionnelle". Le ministre a par ailleurs affirmé que l'Etat "prendra ses responsabilités" d'ici à la mise en place du nouveau système. Le gouvernement a en effet mis en place, depuis le 1er juillet, un fonds d'indemnisation d'urgence destiné à prendre en charge les intermittents exclus de l'assurance-chômage suite à l'entrée en vigueur de la réforme, mais ce fonds provisoire est censé disparaître à partir du 1er janvier 2005. Mais selon M. Donnedieu de Vabres, "il n'y aura pas de no man's land à partir du 1er janvier 2005 (...) Je ne laisserai personne à la rue à partir du 1er janvier 2005".
Édition du Lundi 18 octobre 2004 image
Journal Officiel

Journal Officiel du

Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro de janvier


 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr