Édition du Lundi 23 novembre 2015


Imprimer Imprimer

COP21 : 138 chefs d'État et de gouvernement toujours attendus lundi prochain à Paris

La Conférence climat de Paris (COP21) réunira 138 chefs d'État et de gouvernement à son ouverture le 30 novembre, a annoncé l'Élysée vendredi.
Le Panama est le dernier pays à s'être inscrit, a précisé la présidence française, soulignant la très forte participation à cet événement mondial, malgré le contexte post-attentats en France.
« L'ouverture de la COP 21 sera un moment exceptionnel. Aucun chef d'Etat ou de gouvernement n'a annulé sa présence, bien au contraire » et « pour l'instant nous avons une liste de 138 qui ont confirmé leur présence le 30 novembre », a-t-on souligné dans l'entourage du chef de l'Etat.
Hormis l'annulation, pour des raisons de sécurité, de deux grandes manifestations prévues les 29 novembre et 12 décembre, l'ensemble des événements prévus sont « préservés ».
Le président de la République a maintenu toutes les réunions auxquelles il doit participer d'ici le 30 novembre pour préparer la conférence, enjeu crucial de son quinquennat, en dépit « d'un agenda extrêmement rempli » après les attentats du 13 novembre, aussi bien sur le plan diplomatique qu'intérieur.
François Hollande sera notamment demain à Washington puis jeudi 26 à Moscou pour rencontrer ses homologues Barack Obama et Vladimir Poutine en vue de construire une grande coalition contre le groupe Etat islamique (EI), qui a revendiqué les attentats de Paris.
Le sommet des « 1 000 maires » pour le climat aura aussi bien lieu comme prévu le 4 décembre à l’Hôtel de ville de Paris, a confirmé vendredi la maire de Paris, Anne Hidalgo.
Dans un courrier, Anne Hidalgo a invité les maires à rejoindre ce « Sommet des élus locaux pour le climat » maintenu « au-delà de l'épreuve, (afin) de poursuivre notre mouvement collectif dans le but de relever les défis de notre époque ».
« L'action des maires et des élus locaux est essentielle. Notre mobilisation doit être historique. Ensemble, nous devons nous rassembler et prendre les engagements qui s'imposent pour préserver notre planète », écrit encore Anne Hidalgo. Le sommet est co-organisé par la maire de Paris et Michael Bloomberg, ancien maire de New York et secrétaire général des Nations unies pour les villes et le climat.
Des réunions de réseaux de villes sont prévues le 3 décembre, une séance plénière aura lieu le 4 décembre avec en discussion les différents aspects du défi climatique à relever par les villes (Comment s'adapter, quelles solutions, quels financements ?). Une déclaration finale des maires sera ensuite portée au Bourget le 5 décembre.
Les maires de villes comme Londres, Berlin, Madrid, Bruxelles, Chicago, Montréal, Vancouver, Mexico, Rio de Janeiro, Dakar, Johannesburg ou Séoul ont déjà anoncé leur présence. (AFP)

Édition du Lundi 23 novembre 2015 image
Journal Officiel

Journal Officiel du

Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro de janvier


 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr