Édition du jeudi 25 novembre 2004


Imprimer Imprimer

Qualité architecturale, paysagère et urbaine : l'Etat engage cinq séries d'actions

Le ministre de l’Equipement, Gilles de Robien et le ministre de la Culture, Renaud Donnedieu de Vabres, ont présenté hier en Conseil des ministres une communication sur la qualité urbaine et architecturale. « La France, précise le communiqué du Conseil, s’illustre par la vitalité de ses réalisations architecturales, paysagères ou urbanistiques qui font école dans le monde, alors que le cadre de vie de nos contemporains reste souvent perfectible, notamment s’agissant des entrées de ville, des lotissements et des quartiers anciens à réhabiliter. Organiser la patiente transformation de ces lieux représente le défi des années à venir. Dans cette perspective, le Gouvernement engage cinq séries d’actions pour promouvoir et faire reconnaître la qualité architecturale, paysagère et urbaine ; il s’agit de : -mettre l’administration au service des collectivités territoriales en offrant aux élus et cadres territoriaux une meilleure formation par l’intermédiaire des organismes publics nationaux et locaux intervenant en la matière ; -mieux former les professionnels en tenant compte de la demande des collectivités territoriales, notamment par la réforme des études d’architecture dans le cadre du système " licence-master-doctorat " (LMD) et par une meilleure insertion des architectes, paysagistes et urbanistes des collectivités ; -simplifier et évaluer les procédures administratives imposées aux citoyens et aux élus. Le second projet de loi de simplification du droit traitera des autorisations d’urbanisme et des enquêtes publiques ; - poursuivre et renforcer les actions de sensibilisation du public ; la manifestation nationale " Vivre les villes " sera renouvelée et un appel à projet " Habiter le 21ème siècle " sera lancé pour sélectionner six agglomérations exemplaires dans la prise en compte de la qualité architecturale et urbaine ; -inciter les administrations à s’engager sur la qualité de leurs réalisations architecturales et urbaines par une charte qui sera signée avant la fin de l’année 2005 et évaluée de manière indépendante. Le " 1% décoration artistique " sera étendu aux constructions publiques des établissements publics des collectivités territoriales. »c=http://www.upgradead.com
Édition du jeudi 25 novembre 2004 image
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France