Édition du Vendredi 29 juillet 2016


Imprimer Imprimer

La composition et le fonctionnement des conseils territoriaux de santé précisés par décret

Un décret publié hier au Journal officiel définit les modalités de composition et de fonctionnement des futurs conseils territoriaux de santé (CTS), l’une des nouvelles instances instaurées par la loi Santé du 26 janvier dernier.
Ces CTS, qui remplacent les conférences de territoire, devront être installés avant fin 2016 afin de pouvoir participer à l’élaboration des futurs projets régionaux de santé.
Chaque CTS est constitué d’une assemblée plénière, d’un bureau, d’une commission spécialisée mentale et d’une formation spécifique organisant l’expression des usagers. Le président et le vice-président sont élus lors de la première réunion du conseil.
Les avis et les propositions des CTS sont transmis à la conférence régionale de la santé et de l’autonomie et à sa commisison spécialisée dans le domaine des droits des usagers. Ils ont vocation à être rendus publics. Le directeur de l’ARS a alors trois mois pour faire connaître aux CTS les suites données à leurs avis et propositions.
Le CTS est saisi de toute question relevant de sa compétence par le directeur général de l’ARS. Mais le CTS peut aussi adresser au directeur de l’ARS « des propositions pour améliorer la réponse aux besoins de la population sur le territoire, notamment sur l’organisation des parcours de santé ». Les présidents des conseils territoriaux de santé et le président de la conférence régionale de la santé et de l'autonomie de la région peuvent se saisir mutuellement de toute question relevant de la compétence des conseils territoriaux de santé.
Les CTS seront composés de 34 à 50 membres, répartis en quatre collèges : professionnels et offreurs de santé (entre 20 et 28 membres), usagers (6 à 10), collectivités (4 à 7), représentants de l’Etat (2 à 3), auxquels s’ajouteront deux personnalités qualifiées.
Les membres du collège des collectivités et de leurs groupements seront désignés, comme les autres membres, par arrêté du directeur de l’ARS (agence régionale de santé) sur proposition soit du président de l’assemblée délibérante concernée soit par une association nationale d’élus, le décret ne précisant pas laquelle.
Le mandat des membres des CTS est de cinq ans, renouvelable une fois. Les représentants élus du collège des collectivités territoriales ou de leurs groupements sont renouvelés à chaque renouvellement des assemblées au sein desquelles ils ont été désignés.

Télécharger le décret.
Édition du Vendredi 29 juillet 2016 image
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro de janvier


 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr