Édition du jeudi 24 novembre 2011


    Imprimer Imprimer

Un second tour est nécessaire pour désigner le Président de l'Association des maires de France

Jacques Pélissard, maire de Lons-le-Saunier (39), président sortant de l’AMF, a recueilli, mercredi 23 novembre, 61,06% des voix au premier tour de l'élection à la présidence de l’AMF. Mais un second tour est nécessaire, le quorum de 25% du nombre d'adhérents n'ayant pas été atteint. Jacques Pélissard devance nettement André Laignel, maire d’Issoudin (36), secrétaire général sortant de l'association, qui recueille 37,61% des voix, et Gérard Tardy (1,33%), maire sans étiquette de Lorette (42).
Mais, a souligné Jean-Claude Frécon, conseiller municipal de Pouilly-lès-Feurs, sénateur, chargé des opérations de vote, outre la majorité absolue, le candidat arrivé en tête doit aussi obtenir un quorum de 25% des 36.195 adhérents de l'AMF. Or, avec 8.542 voix en sa faveur, Jacques Pélissard n’a pas atteint le seuil de 9.048 voix requis. Le deuxième tour, a indiqué Jean-Claude Frécon a débuté dans la soirée du 23 et le 24 novembre. Il prendra fin aujourd’hui à 13 heures.
L'AMF a aussi renouvelé son bureau, composé statutairement de 36 membres, 18 de droite et 18 de gauche. La liste unique a recueilli 97,44% des voix.
En outre, le rapport d’activité de l’Association a été approuvé par 94,72% des votants.
Édition du jeudi 24 novembre 2011 image
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France