Édition du mardi 17 décembre 2002


Imprimer Imprimer

Primaires et maternelles : plus de classes dans le sud, moins dans le nord à la rentrée 2003

Selon l’AFP, le nombre de classes en écoles primaires et maternelles baissera dans le nord de la France et augmentera dans le sud, l'ouest et en Ile de France à la rentrée 2003. C’est du moins ce qu’indiqueraient les projets de carte scolaire transmis par le ministère de l’Education nationale aux académies. A la rentrée, les académies d'Aix-Marseille, Bordeaux, Montpellier, Grenoble, Nantes, Nice, Rennes et Toulouse, Paris, Versailles et Créteil verront leur dotation en postes augmenter, tandis que les académies d'Amiens, Caen, Lille, Nancy-Metz, Reims et Rouen voient leurs dotations en postes diminuer, selon un document de travail obtenu par l’agence lundi de source syndicale. Au total, les académies reçoivent 1.373 postes supplémentaires par rapport à la rentrée 2002 et en "rendent" 526, ce qui semble impliquer que le ministère a gardé une réserve de 153 postes à affecter, puisque le budget 2003 prévoyait 1.000 créations de postes au total, a déclaré à l'AFP Nicole Geneix, secrétaire générale du SNUipp-FSU, principal syndicat d'enseignant dans les écoles. "Nous considérons que les dotations sont insuffisantes, notamment pour couvrir l'afflux massif d'enfants attendu dans les écoles maternelles à la rentrée", a-t-elle ajouté.
Édition du mardi 17 décembre 2002 image
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France