Édition du 2 mars 2001


Imprimer Imprimer

TRANSPORTS PUBLICS En 2001, l'État poursuit son effort dans les transports publics, constate le GART et Dexia-CLF

En 2000, le montant des subventions de l'État aux transports urbains de province aura atteint 1 722 millions de francs (262,5 millions d’euros), dont 974 millions (148,5 millions d’euros) inscrits dans la loi de finances rectificative, correspondant au versement de la totalité des subventions d'investissement aux réseaux à site propre. Selon le Mémento des transports publics 2000 publié par le GART et Dexia-CLF (voir nos informations de ce jour), auparavant, ces autorisations étaient inscrites par tranche au fur et à mesure de l'avancement des travaux. Pour l'année 2001, le montant des autorisations de programme est de 1 340 millions de francs (204,3 millions d’euros), dont 785 millions pour les sites propres (119,7 millions d’euros) et 555 millions (84,6 millions d’euros) pour les plans de déplacements urbains et autres améliorations des transports collectifs de province. Globalement, hors loi de finances rectificative, la progression des autorisations de programmes inscrites en loi de finances initiale est de près de 80 % en francs constants.
Édition du 2 mars 2001 image
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro de juin


 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr