Édition du 9 septembre 2013


Imprimer Imprimer

Le véhicule électrique ne décolle pas

Le baromètre publié par l’Avere (Association nationale pour le développement de la mobilité électrique) est paru vendredi 6 septembre, accompagné d’un communiqué saluant le fait que la France « bat des records » de vente en matière de véhicules électriques ou hybrides… mais les chiffres cités semblent ne pas mériter tant de triomphalisme.
Pendant l’été 2013, ce sont 895 véhicules électriques particuliers qui ont été vendus en France. Mais il convient de rapporter ces chiffres à l’ensemble des immatriculations pour mesurer la très faible part qu’occupe encore le véhicule électrique dans le pays : si l’on consulte les données du Comité des constructeurs français automobiles (CCFA), il s’est vendu en juillet et août 236 171 voitures particulières en France ; le chiffre de 895 véhicules électriques ne représente donc que… 0,38 % des ventes. Pire, les immatriculations de véhicules électriques en juillet-août 2013 sont en net recul par rapport à celles de la même période de 2012 (1 554 immatriculations).
Pour les véhicules utilitaires, les chiffres sont un peu plus encourageants, avec 769 unités vendues pendant l’été. Ce chiffre représente 1,56% des ventes totales dans ce segment. Cette proportion un peu meilleure s’explique par le fait que plusieurs grandes entreprises ou collectivités équipent leur parc en véhicules électriques.
On peut d’ailleurs noter que ces faibles chiffres ne sont pas l’apanage de la France : sur 18 pays d’Europe concernés par les statistiques de l’Avere, il ne s’est vendu en tout, pendant le premier semestre 2013, que 3 400 véhicules électriques.
Depuis le début de l’année, écrit l’Avere, ce segment est en hausse de 48% par rapport à 2012.
Le fait que « le marché confirme sa croissance et sa bonne santé », comme l’écrit l’Avere, est donc à relativiser. Si la croissance est indéniable (+48% de ventes, au global, depuis le début de l’année), les chiffres restent encore trop faibles pour convaincre les collectivités les plus hésitantes à s’équiper en infrastructures de recharge, ce qui reste un investissement coûteux. C’est un véritable paradoxe que connaissent bien les constructeurs comme les défenseurs de l’environnement : sans décollage des ventes, peu de collectivités ont envie de s’équiper en infrastructures de recharge ; mais sans infrastructures suffisantes, les ventes n’ont que peu de chances de décoller ! C’est ce qui fait dire à nombre d’experts que, sans une politique volontariste de l’État pour développer massivement le nombre de bornes de recharge, la voiture électrique connaîtra bien des difficultés dans les années à venir.
C’est ce qui explique aussi l’excellente santé, en revanche, des véhicules hybrides (dont les conducteurs sont moins dépendants du nombre de bornes de recharge). Ce marché a connu, depuis le début de l’année, un bond de 250% de ses ventes par rapport à la même période de l’année précédente.
F.L.
L'Association des maires de France a organisé, fin mai 2013, une rencontre consacrée aux véhicules électriques. Télécharger le compte-rendu de ce colloque.
Édition du 9 septembre 2013 image
Journal Officiel

Journal Officiel du 7 septembre 2013

  • Ministère de l'agriculture et de l'alimentation

    Décret du 5 septembre 2013 autorisant pour une nouvelle période de cinq années la Société d'aménagement foncier et d'établissement rural de Lorraine à exercer le droit de préemption et à bénéficier de l'offre amiable avant adjudication volontaire


    Lire le JO  

  • Ministère de l'agriculture et de l'alimentation

    Décret du 5 septembre 2013 autorisant pour une nouvelle période de cinq années la Société d'aménagement foncier et d'établissement rural de Haute-Normandie à exercer le droit de préemption et à bénéficier de l'offre amiable avant adjudication volontaire


    Lire le JO  

  • Ministère de l'agriculture et de l'alimentation

    Décret du 5 septembre 2013 autorisant pour une nouvelle période de cinq années la Société d'aménagement foncier et d'établissement rural de Basse-Normandie à exercer le droit de préemption et à bénéficier de l'offre amiable avant adjudication volontaire


    Lire le JO  

  • Ministère de l'agriculture et de l'alimentation

    Décret du 5 septembre 2013 autorisant pour une nouvelle période de cinq années la Société d'aménagement foncier et d'établissement rural Aquitaine-Atlantique à exercer le droit de préemption et à bénéficier de l'offre amiable avant adjudication volontaire


    Lire le JO  

  • Ministère de l'agriculture et de l'alimentation

    Arrêté du 26 juillet 2013 portant fixation du barème indicatif de la valeur vénale moyenne des terres agricoles en 2012


    Lire le JO  

  •  
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro de juin


 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr