Édition du 28  septembre 2015


Imprimer Imprimer

Le gouvernement lance les LGV vers Toulouse et Dax

Malgré un avis défavorable rendu par la commission d’enquête publique en mars dernier, le gouvernement a annoncé samedi qu’il va engager la construction des deux lignes à grande vitesse (LGV) Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax – qui mettraient Toulouse à un peu plus de trois heures de train de la capitale, contre cinq aujourd’hui. Le tout en 2024.
Cette annonce a surpris, tant l’avis de la commission d’enquête publique était tranché : coût jugé exorbitant (8,3 milliards d’euros), impact négatif sur l’environnement, tout cela pour « une rentabilité socio-économique faiblement positive », avait alors jugé la commission. Avec, de surcroît, une demande peu importante, « aucune » des catégories rencontrées (associations, entreprises, collectivités) n’étant « majoritairement favorable au projet ».
Et pourtant, le gouvernement, par la voix du secrétaire d’État chargé des Transports, Alain Vidalies, a donné hier le feu vert au projet en annonçant que la DUP (déclaration d’utilité publique) des deux lignes allait être signée dans les plus brefs délais. Deux raisons expliquent cette décision, selon les déclarations du ministre à l’AFP : le « retard » pris par « l’arc atlantique sur l’arc méditerranéen » en termes d’aménagement du territoire, et le fait que l’Europe a labellisé ce projet et lui a accordé quelques dizaines de millions d’euros pour financer les études, au titre des grands travaux d’interconnexion européenne.
Cette annonce – dont beaucoup dénoncent déjà un caractère « opportuniste », à deux mois des élections régionales – a été saluée par la plupart des élus du sud-ouest. Alain Juppé, maire de Bordeaux, s’est félicité hier du fait que le gouvernement ait « entendu les collectivités ». Alain Rousset, président de la région Aquitaine, a salué « une excellente nouvelle pour la future grande région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes dont la LGV Paris-Dax sera l'épine dorsale ». Même satisfaction chez Martin Malvy, le président de la région Midi-Pyrénées, qui s’est réjoui d’une réalisation qui sera « la condition majeure à la poursuite de notre développement ».
D’autres personnalités se sont montrées beaucoup moins enthousiastes. Écologistes, comme José Bové qui dénonce « un gouvernement qui marche sur la tête », mais aussi socialistes : c’est le cas de Gilles Savary, député de la Gironde, qui déplore une « approche incohérente » et « regrette que l’État oublie de préciser comment il financera ce projet, alors qu’il ne cesse de professer la réduction de la dette publique, la rigueur budgétaire et la maîtrise fiscale ». Gilles Savary rappelle que « le système ferroviaire français ne cesse de creuser son endettement, établi à ce jour à 44 milliards d’euros », et qu’il a toujours milité – comme beaucoup d’autres élus locaux du reste – pour une « régénération d’ampleur de la ligne Bordeaux-Toulouse actuelle, (…) de plus en plus sollicitée du fait de la croissance démographique de la vallée de la Garonne et de la métropolisation de l’emploi à ses deux extrémités ». Il conclut d’ailleurs son communiqué au vitriol en disant espérer que les victimes de cette affaire ne soient pas « les usagers quotidiens des trains domicile-travail vers Bordeaux ».
F.L.
Édition du 28  septembre 2015 image
Journal Officiel

Journal Officiel du 27  septembre 2015

  • Ministère de l'intérieur

    Décret du 25 septembre 2015 portant nomination du sous-préfet de La Tour-du-Pin (classe fonctionnelle III) - M. MICHAUD (Thomas)


    Lire le JO  

  • Ministère de l'intérieur

    Décret du 25 septembre 2015 portant nomination de la sous-préfète de Mauriac - Mme SAMOYAULT (Sibylle)


    Lire le JO  

  • Ministère de l'intérieur

    Décret du 25 septembre 2015 portant nomination de la sous-préfète de Beaune - Mme VILMUS (Florence)


    Lire le JO  

  • Ministère de l'intérieur

    Décret du 25 septembre 2015 portant nomination du sous-préfet de Béziers (classe fonctionnelle II) - M. POUGET (Christian)


    Lire le JO  

  • Ministère de la transition écologique et solidaire

    Arrêté du 2 septembre 2015 relatif au taux 2015 de la contribution due par les gestionnaires des réseaux publics de distribution pour le financement des aides aux collectivités pour l'électrification rurale


    Lire le JO  

  • Ministère de la transition écologique et solidaire

    Arrêté du 11 septembre 2015 fixant les prescriptions techniques générales applicables aux installations, ouvrages, épis et remblais soumis à autorisation ou à déclaration en application des articles L. 214-1 à L. 214-3 du code de l'environnement et relevant de la rubrique 3.1.1.0. de la nomenclature annexée à l'article R. 214-1 du code de l'environnement


    Lire le JO  

  • Ministère de l'intérieur

    Arrêté du 18 septembre 2015 portant ouverture des concours externe, interne et troisième voie d'éducateur territorial des activités physiques et sportives (session 2016) du centre de gestion de la Martinique


    Lire le JO  

  • Premier ministre

    Arrêté du 24 septembre 2015 portant nomination du secrétaire général du comité interministériel du handicap


    Lire le JO  

Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro de juin :

Pratique : La création d’une commune nouvelle sur des départements différents

 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr