Édition du 3 décembre 2012


Imprimer Imprimer

La ligne Lyon-Turin discutée aujourd’hui lors du sommet franco-italien


La ligne ferroviaire à grande vitesse Lyon-Turin sera au cœur des discussions qui vont se tenir aujourd'hui à Lyon entre François Hollande et le président du Conseil italien, Mario Monti.
Décidée en 2001, la création de cette ligne a pour objectif de basculer de la route vers le rail le fret transalpin, et d’éviter le trafic d'un million de camions par an sur les routes de la région. Il faudra pour cela creuser un tunnel de 57 kilomètres – qui devrait entrer un service en 2025 – de façon à remplacer la seule ligne actuelle, le tunnel du Mont-Cenis, jugé « contre-productif » par les experts du fait de sa trop haute altitude et d’une pente trop raide. Le coût total du projet – globalement, pour la France et l’Italie – est estimé à quelque 26 milliards d’euros.
Mais le projet se heurte pour l’instant à deux écueils : d’abord, l’opposition d’un bon nombre d’associations écologistes et d’agriculteurs. Pour les premières, le projet est « coûteux, inutile et dangereux ». Pour les seconds, il pourrait faire disparaître « 680 ha de terres agricoles ». Du côté italien surtout, dans la vallée de la Suse, de nombreuses manifestations ont eu lieu, empêchant le démarrage des travaux, alors qu’en France, les galeries d’accès au futur chantier sont déjà creusées, et que « quelque 800 millions d’euros ont déjà été engagés », selon Louis Besson, président de la communauté d’agglomération Chambéry Métropole.
Deuxième écueil : la Cour des comptes qui, dans un avis rendu le mois dernier, a fortement critiqué le projet, tant sur sa gouvernance que sur son coût « en forte augmentation », le budget prévu ayant doublé entre 2002 et aujourd’hui. La Cour des comptes a donc demandé au gouvernement de « ne pas fermer trop rapidement l’alternative consistant à améliorer la ligne existante. »
Les partisans du projet attendent donc beaucoup du sommet franco-italien d’aujourd’hui, qui pourrait déboucher sur des avancées concrètes.

Pour aller plus loin : retrouvez l’article de Maires de France (novembre 2012).
Édition du 3 décembre 2012 image
Journal Officiel

Journal Officiel du 2 décembre 2012

  • Ministère des outre-mer

    Décret n° 2012-1337 du 30 novembre 2012 relatif à la commission départementale de coopération intercommunale de Mayotte


    Lire le JO  

  • Ministère de la culture

    Décret n° 2012-1334 du 30 novembre 2012 relatif aux conditions de prise en charge des fouilles par le Fonds national pour l'archéologie préventive


    Lire le JO  

  • Ministère des armées

    Arrêté du 25 octobre 2012 portant apposition de la mention « Mort en déportation » sur les actes et jugements déclaratifs de décès


    Lire le JO  

  •  
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro d'octobre


 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr