Édition du 8 décembre 2006


Imprimer Imprimer

Nouvelle baisse du nombre de tués sur les routes

Le nombre de tués sur les routes en novembre a baissé de 6,5% par rapport au même mois en 2005, a annoncé jeudi Dominique Perben, ministre des Transports chargé de la sécurité routière. Au cours du mois de novembre, il y a eu 386 personnes tuées contre 413 en novembre 2005, soit 27 décès de moins. En novembre, il y a eu 7.560 accidents contre 7.406 en novembre 2005, soit une hausse de 2,1%, selon le bilan provisoire de l'Observatoire national interministériel de sécurité routière. Le nombre de blessés est en hausse de 5,3% à 9.724, contre 9.235 l'année précédente. Le nombre de blessés hospitalisés augmente de 0,5% à 3.633, contre 3.616. Sur les 11 derniers mois, le nombre de tués est en baisse de 13,5% (4.200 contre 4.858). Le nombre de blessés est en baisse de 2,9%, mais celui des blessés hospitalisés affiche une hausse de 6,6%. «Au total depuis 2002, 9.000 vies ont été sauvées et 100.000 blessés épargnés», s'est félicité M. Perben en appelant «chacun à redoubler de prudence sur les routes», à l'approche de la période hivernale et des fêtes de fin d'année. Le ministre a également relevé «une diminution de la vitesse moyenne pratiquée», soit -1,2% sur les huit premiers mois de l'année, ainsi qu'une réduction des excès de vitesse, mesurée par l'Observatoire des vitesses. Il a confirmé «la poursuite de la politique du gouvernement en matière de contrôle des vitesses». Le chiffre officiel de 2005 a été de 4.990 tués, mais on comptait avant le 1er janvier 2006 les décès intervenant dans les six jours suivant l'accident. Depuis cette date, ce sont les décès à trente jours qui sont pris en compte dans un souci d'harmonisation européenne et, selon cette donnée, il y a eu 5.318 tués en 2005.
Édition du 8 décembre 2006 image
Journal Officiel

Journal Officiel du 8 décembre 2006

  • Lois et décrets

    Secteur de l'énergie


     

  • Conseil constitutionnel

    Secteur de l'énergie


     

  • Création de l'arrondissement d'Arcachon (Gironde)


     

  • Reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle


     

  • Valorisation des produits agricoles, forestiers ou alimentaires et des produits de la mer


     

  • Identification, au contrôle sanitaire des activités de reproduction, ainsi qu'à l'amélioration génétique des animaux d'élevage


     

  • Examen professionnel d'accès au grade d'attaché principal territorial de seconde classe (session 2007)


     

  • Police municipale


     

  • Liste d'aptitude en qualité de capitaine de sapeurs-pompiers professionnels


     

  •  
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro de novembre :

Budget 2018 : de mauvaises surprises pour les élus
La baisse des dotations pèse toujours sur la gestion des ressources humaines
TERRITOIRES. Services au public : des schémas pour quoi faire ?
PRATIQUE. Sécuriser l'occupation temporaire du domaine public

 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr