Édition du 31  octobre 2007


Imprimer Imprimer

L'Assemblée vote 418 millions d'euros pour la mission sécurité civile

L'Assemblée nationale a adopté mardi les crédits de la mission «sécurité civile» qui s'élèvent à 418,4 millions d'euros dans le projet de loi de finances pour 2008, en baisse par rapport à 2007. Trois grandes orientations sont proposées par le Gouvernement en 2008: la modernisation des matériels d'intervention sur les risques naturels et technologiques et de lutte anti-terroriste, la poursuite du projet ANTARES (dispositif d'interopérabilité des réseaux de communications) et des projets immobiliers ciblés sur les sites opérationnels. L'essentiel des charges en faveur de la sécurité civile reste cependant supporté par les services départementaux d'incendie et de secours (SDIS) dont la dépense prévue est de 5,1 milliards d'euros pour 2007. Les effectifs de sapeurs pompiers professionnels sont en progression : le chiffre de 38.000 sapeurs pompiers professionnels a été dépassé en septembre 2007, soir une augmentation de plus de 10.000 en dix ans. Bernard Derosier (PS) a regretté «la baisse du budget de 2,5%» qui fait de la sécurité civile le «parent pauvre du budget ministère de l'Intérieur». «L'Etat renforce les moyens nécessaires, il doit en profiter pour renforcer la coordination des acteurs de la sécurité civile», a indiqué le ministre du Budget, Eric Woerth, qui remplaçait le ministre de l'Intérieur, Michèle Alliot-Marie, partie en Corse pour assister au conseil des ministres décentralisé. Selon lui «les crédits attestent de la volonté de l'Etat de répondre encore plus présent face à tous les risques naturels qui peuvent nous menacer».
Édition du 31  octobre 2007 image
Journal Officiel

Journal Officiel du 31  octobre 2007

  • Conditions d'octroi des prêts conventionnés accordés dans les départements d'outre-mer et garantis par l'Etat au titre du Fonds de garantie de l'accession sociale à la propriété


     


  •  

  • Recensement économique des contrats, marchés publics et accords-cadres dont le montant initial est compris entre 4.000 et 90.000 euros hors taxes


     

  • Taux de la taxe d’abattage affectée au financement de l’élimination des déchets et sous-produits animaux


     

  • Elections prud’homales


     

  • Conseil constitutionnel

    Elections législatives


     

  • Commission de régulation de l'énergie

    Evolution des tarifs gaziers en distribution publique


     

  • Représentants des régions et de l'Assemblée de Corse au Comité des finances locales


     

Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro de septembre :

Elus locaux. Fin du cumul des mandats : la prime au local
Petite enfance : l'AMF rappelle ses priorités
TERRITOIRES. Attirer des médecins, un défi pour les collectivités
VIE LOCALE. La gendarmerie teste les brigades territoriales de contact

 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr