Édition du 24  juillet 2008


Imprimer Imprimer

Dispositif de secours aux personnes: les conclusions du groupe quadripartite

Michèle Alliot-Marie a présenté hier en conseil des ministres une communication relative au dispositif de secours aux personnes. Le secours aux personnes connaît depuis quelques années une croissance continue qui «met lourdement à contribution les sapeurs-pompiers et les urgentistes des SAMU sans que soient définis et précisés les modalités de leur action respective, les modes de financement qui en découlent et les principes nécessaires à la coordination des intervenants. L’augmentation des demandes d’assistance impose une clarification des rôles respectifs des acteurs publics des secours et des soins d’urgence.» La ministre de l’Intérieur et la ministre de la Santé ont installé, en novembre 2007, un comité quadripartite sur le secours aux personnes et l’aide médicale urgente. Ce groupe de travail a réuni les administrations de tutelle, les représentants des services d’urgence et ceux des sapeurs-pompiers. Au terme de près de sept mois de réflexion, le comité quadripartite a présenté ses conclusions. Les travaux menés ont permis, en instaurant une «meilleure compréhension entre les deux services publics», de clarifier leurs missions et responsabilités respectives et d’optimiser l’emploi des moyens disponibles. Les secours aux personnes seront «plus sûrs, plus efficaces et plus rationnels.» Plus «sûrs», car l’intervention des acteurs, depuis l’alerte jusqu’à la prise en charge, sera mieux coordonnée et la régulation médicale des appels mieux assurée. Les connexions informatiques entre les centres d’appel 18 (sapeurs-pompiers) et les centres d’appel 15 (SAMU) seront généralisées; elles permettront d’envoyer immédiatement sur place les sapeurs-pompiers, dès qu’il y a une urgence vitale ou un accident sur un lieu public, suivis de l’intervention d’une équipe médicale si nécessaire. Les secours seront aussi plus «efficaces» car ils mobiliseront de nouveaux acteurs et bénéficieront du concours d’intervenants mieux formés. En reconnaissant le rôle des 4.000 infirmiers sapeurs-pompiers, le nouveau dispositif permet de faire appel à des compétences supplémentaires. Par ailleurs, la formation des intervenants sera améliorée. En dernier lieu, le dispositif d’ensemble du secours aux personnes sera plus «rationnel». Les schémas départementaux d’analyse et de couverture des risques et les schémas régionaux d’organisation sanitaire seront harmonisés. Le système actuel de financement, complexe et disparate, laissera désormais la place à des conventions passées par les services départementaux d’incendie et de secours et les établissements hospitaliers pour définir les missions donnant lieu à remboursement. Enfin, le secours aux personnes fera l’objet d’une évaluation confiée localement aux comités départementaux de l’aide médicale urgente et de la permanence des soins. Télécharger le "référentiel commun pour l'organisation du secours à personne et de l'aide médicale urgente", lien ci-dessous.

Liens complémentaires :
www.interieur.gouv.fr
Édition du 24  juillet 2008 image
Journal Officiel

Journal Officiel du 24  juillet 2008

  • Lois et décrets

    Modernisation des institutions de la Ve République


     

  • Convocation des électeurs pour l'élection d'un député à l'Assemblée nationale (1re circonscription d'Eure-et-Loir)


     

  • Service commun pour la gestion mutualisée d'un fonds d'aides aux vacances


     

  • Autorité de régulation des communications électroniques et des postes

    Autorisations d'utiliser des fréquences radioélectriques de boucle locale radio de la bande 3,4-3,6 GHz


     

Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro de septembre :

Elus locaux. Fin du cumul des mandats : la prime au local
Petite enfance : l'AMF rappelle ses priorités
TERRITOIRES. Attirer des médecins, un défi pour les collectivités
VIE LOCALE. La gendarmerie teste les brigades territoriales de contact

 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr