Édition du 6 octobre 2005


Imprimer Imprimer

Jean-Louis Borloo confirme qu'il va engager une concertation avec les élus locaux sur une meilleure prise en compte de l'effort de construction dans les ressources des communes

Jean-Louis Borloo a présenté hier en Conseil des ministres une communication sur le développement de l’offre de logements. Face à la crise du logement «qui frappe plus particulièrement les ménages à revenus modestes ou moyens et qui concerne de nombreuses régions et la plupart des grandes agglomérations», principalement due à un «niveau de construction très insuffisant au cours de la décennie passée», le gouvernement a décidé de donner une nouvelle impulsion à sa politique en faveur du logement. L’objectif est, d’une part, de conforter les actions déjà entreprises en mobilisant plus efficacement la ressource foncière et, d’autre part, d’intervenir de façon plus globale sur toute la chaîne du logement. Il a ainsi décidé d’engager un plan national comprenant les principales mesures suivantes: - La mobilisation du foncier: l’Etat montrera l’exemple en mobilisant ses propres terrains pour permettre la mise en chantier de 20 000 logements en trois ans; parallèlement, les collectivités locales seront encouragées à développer des politiques et des outils fonciers beaucoup plus ambitieux en faveur du logement; en outre, des mesures fiscales seront proposées afin de favoriser la construction et lutter contre la rétention foncière; enfin, le gouvernement souhaite engager une réflexion, en concertation avec les élus locaux, sur une meilleure prise en compte de l’effort de construction dans les ressources des communes. - Le développement de l’offre de logement locatif social: il est prévu une nette amélioration des conditions des prêts de la Caisse des dépôts et consignations, la création de prêts dédiés à l’acquisition de terrains et enfin l’accélération du versement des subventions de l’Etat aux organismes de logement social. - La relance du logement «intermédiaire» dans les grandes agglomérations qui souffrent d’une pénurie d’offre: une diminution importante du taux des prêts a été décidée pour le locatif intermédiaire; par ailleurs, un nouveau dispositif fiscal favorisant l’investissement locatif pour les titulaires de revenus modestes ou intermédiaires va être étudié; enfin, il est envisagé de mieux cibler le dispositif d’encouragement fiscal actuel sur les zones à marché tendu. - Le développement de l’accession à la propriété: il est proposé d’ouvrir le prêt à taux zéro à davantage de ménages bénéficiaires, d’appliquer un taux de TVA à 5,5% pour l’accession sociale dans les quartiers en rénovation urbaine et de relancer la location-accession; enfin, il est prévu de développer la «maison à 100.000 euros » pour laquelle une charte sera prochainement signée avec les élus locaux et les professionnels. - Enfin, les drames humains survenus cet été conduisent à engager dans les meilleurs délais un plan spécifique d’accroissement de l’offre d’hébergement pour les plus démunis, comprenant 5.000 logements d’urgence et d’insertion ainsi que 5.000 places en résidence hôtelière à vocation sociale. L’ensemble de ces mesures, avec d’autres mesures concernant l’accès au logement, la modernisation des opérateurs, l’amélioration de la qualité du parc et la lutte contre l’habitat indigne, forment un plan d’actions cohérent dont les éléments législatifs seront présentés au Parlement en novembre 2005 lors de la discussion du projet de loi portant engagement national pour le logement. Par son ampleur, ce plan devra mobiliser l’ensemble des acteurs nationaux et locaux intervenant dans le champ du logement: opérateurs, financeurs, collectivités... De son côté, l’Etat mobilisera tous les ministères concernés. Pour une meilleure coordination, un comité interministériel présidé par le Premier ministre a été créés, et un délégué interministériel placé auprès du ministre de l’emploi, de la cohésion sociale et du logement sera nommé.c=http:/
Édition du 6 octobre 2005 image
Journal Officiel

Journal Officiel du 6 octobre 2005

  • Exonérations de contribution sur les revenus locatifs tirés de logements appartenant à des unions d'économie sociale


     

  • Tarifs d'utilisation des réseaux publics de transport et de distribution d'électricité


     

Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro de juin


 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr