Édition du 25  janvier 2017


Imprimer Imprimer

Action Logement va vendre une partie de son parc pour acquérir 100 000 logements intermédiaires

Action Logement (ex-1% Logement) prévoit de vendre 1% de son parc immobilier par an, afin notamment d'acquérir 100 000 logements intermédiaires en cinq ans dans les zones tendues, tout en recentrant son activité sur le logement social. C’est à l'occasion de ses voeux, que le président d'Action Logement, Jacques Chanut, a annoncé hier que l'organisme va « réaliser un programme d'acquisition de 100 000 logements intermédiaires en cinq ans ».
Ses filiales dédiées aux logement locatif intermédiaire, regroupées dans « trois ou quatre » entités régionales auront pour mission « d'acquérir au plus vite » des programmes neufs dans les zones tendues, tout en cédant « progressivement le patrimoine existant, afin de dégager des ressources nouvelles nécessaires à ces acquisitions ».
L'organisme qui collecte la participation des employeurs à l'effort de construction (Peec), versée par les employeurs privés, vendra ainsi 1% de son parc par an, a précisé Jacques Chanut.
Ces ventes devraient concerner des territoires où la demande en logements a diminué, comme les bassins d'emploi en crise. Ces opérations permettront, « pour le plus grand bénéfice des salariés qui attendent un logement social, de trouver des ressources nouvelles conséquentes, pour développer le parc là où c'est nécessaire », c'est-à-dire dans les zones économiquement dynamiques, a-t-il indiqué.
Enfin, Action Logement recentrera l'ensemble de ses fonds et de son activité sur le logement social, « qui inclut bien entendu le locatif intermédiaire ». Ce recentrage se traduira par la cession des activités relevant du secteur concurrentiel, telles que l'administration des biens et la promotion privée, « sans aucun licenciement ».
Enfin un partenariat avec la Fnaim, en cours de finalisation, doit permettre de mieux faire connaître la caution locative Visale - financée par Action Logement - à destination des jeunes de moins de 30 ans, salariés, chômeurs ou étudiants, qui démarre très lentement.
Doté de 4,1 milliards d'euros de ressources en 2015 (dont 1,7 milliard tiré de la Peec), l'organisme, qui gère un patrimoine de 948 000 logements et compte 18 000 salariés, s'est aussi fixé l'objectif de doubler en cinq ans la production de ses filiales immobilières, à 50 000 logements. (AFP)
Édition du 25  janvier 2017 image
Journal Officiel

Journal Officiel du 25  janvier 2017

  • Ministère de la justice

    Arrêté du 20 janvier 2017 relatif aux caractéristiques techniques de l'application permettant l'utilisation des téléprocédures devant le Conseil d'Etat, les cours administratives d'appel et les tribunaux administratifs


    Lire le JO  

  • Ministère de la cohésion des territoires

    Décret n° 2017-63 du 23 janvier 2017 relatif à l'appréciation de la valeur professionnelle de certains fonctionnaires territoriaux


    Lire le JO  

  • Ministère de l'intérieur

    Arrêté du 21 janvier 2017 portant classement des services départementaux d'incendie et de secours


    Lire le JO  

  • Ministère de l'intérieur

    Arrêté du 24 janvier 2017 portant nomination au Conseil national de la formation des élus locaux


    Lire le JO  

Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro d'octobre :

100 e Congrès des maires : les principaux rendez-vous
Emploi : le débat sur l'avenir des contrats aidés s'engage entre l'Etat et les élus
TERRITOIRES. Les villes exhument leurs rivières enfouies en centre-ville
JURIDIQUE. Les lois pour renforcer la confiance dans la vie politique

 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr