Édition du 23  mars 2016


Imprimer Imprimer

Le gouvernement confirme des moyens inédits pour sécuriser l'Euro 2016

La sécurité de l'Euro 2016 atteindra un niveau sans précédent a rappelé hier le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve quelques heures après les attentats de Bruxelles, en affirmant la volonté de la France « de résister à la terreur ».
Prévu de longue date, le comité de pilotage sur la sécurité de la compétition européenne, organisée du 10 juin au 10 juillet en France, s'est déroulé place Beauvau dans la foulée des attaques terroristes dans la capitale belge, qui « nous rappellent tragiquement le haut niveau de menace auquel nous sommes confrontés », a estimé en préambule Bernard Cazeneuve. Pour autant, ces événements ne modifieront en rien le dispositif sécuritaire prévu par l'Etat et l'organisateur, l'UEFA, autour des stades et des fans-zones de l'Euro 2016. « On ne peut pas rehausser en permanence ce qui est déjà a un niveau très élevé depuis janvier 2015 », a estimé Bernard Cazeneuve, « mais nous pouvons conforter le dispositif ».
Ce matin, le secrétaire d’Etat aux Sports, Thierry Braillard redit dans un entretien à L’Equipe que l’Euro 2016 « ne sera pas reporté ou annulé ». « On le répète depuis plusieurs mois, la menace terrroriste a été intégrée à nos réflexions depuis le début » et « annuler ou reporter le championnat d’Europe de football serait donner raison à ces lâches », assure le ministre.
Hier, place Beauvau, le ministre de l’Intérieur, le président du club des villes hôtes, Alain Juppé, le ministre des sports Patrick Kanner et le président du comité d'organisation de l'Euro, Jacques Lambert, ont validé les propositions émises lors du dernier comité de pilotage tenu après les attentats du 13 novembre. Au rang de ces mesures figurent les palpations systématiques à l'entrée des fans-zones, la détection éventuelle d'objets métalliques, le recours aux services de déminage et l'installation de la vidéo surveillance dans les fans zones qui pourront abriter entre 10 000 et 100 000 supporteurs dans les villes hôtes.
Placée sous la responsabilité des villes hôtes qui auront recours à des sociétés privées, et établie avec le préfet, la sécurisation des fans zones coûtera 17 millions d'euros au total, selon Alain Juppé. Le président du club des villes hôtes, à qui l'UEFA avait promis 3 millions avant les événements de novembre, a demandé à l'instance européenne une rallonge d'un million, demande qui sera examinée lors du prochain comité de pilotage, fin avril.
L'Etat financera pour sa part 80 % des systèmes de vidéo-surveillance, soit 2 millions d'euros. L’UEFA, responsable de la sécurité des stades, des camps de base des équipes, des hôtels officiels et du centre des médias, s'apprête quant à elle à recruter 10 000 agents privés, soit 7 % de plus que le chiffre prévu avant le 13 novembre.
Partout sur le territoire, l'Etat « prendra toutes ses responsabilités », a promis le ministre de l'Intérieur, et mobilisera « des policiers, des gendarmes, des sapeurs pompiers, des secouristes, des urgentistes, dont le nombre sera communiqué quelques semaines avant la manifestation ».
Près de 2,5 millions de spectateurs sont attendus dans les stades, et 7 millions dans les fans zones lors du mois de compétition. (Avec Afp)

Édition du 23  mars 2016 image
Journal Officiel

Journal Officiel du 23  mars 2016

  • Lois et décrets

    LOI n° 2016-339 du 22 mars 2016 relative à la prévention et à la lutte contre les incivilités, contre les atteintes à la sécurité publique et contre les actes terroristes dans les transports collectifs de voyageurs (1)


    Lire le JO  

  • Lois et décrets

    LOI n° 2016-340 du 22 mars 2016 relative à la protection des forêts contre l'incendie (1)


    Lire le JO  

  • Ministère de la transition écologique et solidaire

    Arrêté du 15 février 2016 relatif aux installations de stockage de déchets de sédiments


    Lire le JO  

  • Arrêté du 7 mars 2016 portant réorganisation de postes comptables des services déconcentrés de la direction générale des finances publiques


    Lire le JO  

  • Ministère de la transition écologique et solidaire

    Arrêté du 21 mars 2016 portant nomination du directeur de l'environnement, de l'aménagement et du logement de la Guadeloupe


    Lire le JO  

  • Arrêté du 4 mars 2016 portant modification de l'arrêté du 17 avril 2014 portant nomination à la commission professionnelle consultative des métiers du sport et de l'animation


    Lire le JO  

  • Arrêté du 18 mars 2016 portant nomination au conseil d'administration de l'Etablissement public d'aménagement de Paris-Saclay


    Lire le JO  

  •  
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro de mai :

L'accueil des fêtes foraines et des cirques fait toujours débat
La prévention de la radicalisation passe par les contrats de ville
TERRITOIRES. Etat et collectivités s'unissent pour protéger le Canal du Midi
PRATIQUE. Organiser le télétravail dans la fonction publique

 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr