Édition du 20  décembre 2016


Imprimer Imprimer

Attaque à Berlin contre un marché de Noël : sécurité renforcée en France

Un camion a foncé dans la foule rassemblée sur le plus important marché de Noël de Berlin, en Allemagne, hier soir, tuant douze personnes et en blessant près de cinquante autres. Les autorités allemandes privilégient l’hypothèse d’une attaque terroriste.
C’est à 20 h hier soir que s’est déroulé ce drame, sur la Breitscheidplatz, à l’ouest de la ville. Les enquêteurs affirment ce matin que le camion a très probablement « été intentionnellement dirigé dans la foule » en montant sur un trottoir bondé. Parmi les victimes, un employé polonais de la société qui possède le camion, retrouvé mort dans la cabine. Quant au conducteur au moment des faits, il a été appréhendé quelques minutes plus tard par la police. Selon les médias allemands, il s’agirait d’un homme de 23 ans, d’origine pakistanaise ou afghane, entré en Allemagne depuis un an.
Ce drame rappelle évidemment le carnage de Nice, le 14 juillet dernier, qui a fait 86 morts sur la Promenade des Anglais, même si la police et le gouvernement ont fait preuve ce matin d’une grande prudence en attendant plusieurs heures avant d'affirmer qu’il s’agit bien d’un attentat terroriste. La chancelière Angela Merkel a toutefois, en fin de matinée, déclaré que c'était à présent une certitude : « Nous pouvons affirmer qu'il s'agit bien d'un acte terroriste. »
Le ministre de l’Intérieur français, Bruno Le Roux, a reconnu ce matin sur Europe 1 que « le mode opératoire ressemble beaucoup à ce que nous avons connu à Nice ». Il avait déjà annoncé, dans un communiqué publié cette nuit, que la sécurité des marchés de Noël, en France, serait « immédiatement renforcée ». Sur Europe 1 ce matin, il a affirmé que les forces de sécurité étaient « totalement mobilisées pour les fêtes de fin d’année », et que le gouvernement était dans une démarche « d’anticipation », avec « tous ses partenaires, commerçants, collectivités territoriales, polices municipales ».
En France, les réactions ont afflué dès cette nuit. Le président de la République a affirmé que « les Français partagent le deuil des Allemands », tandis que le Premier ministre, Bernard Cazeneuve, a twitté en français et en allemand un message de « solidarité et fraternité avec nos amis allemands ».
Christian Estrosi, l’ancien maire de Nice, a également été l’un des premiers à réagir, en déclarant : « Ce soir, ma conscience est indignée et mon cœur est berlinois. » Roland Ries, maire de Strasbourg où se déroule l’un des plus importants marchés de Noël du pays, a aussi réagi ce matin, en expliquant que « des mesures permettant d’empêcher toute intrusion avaient déjà été prises sur le marché de Noël », et qu’elles allaient être encore « renforcées ». « Il faut être très vigilants, a conclu Roland Ries, mais il ne faut pas céder. Il faut maintenir notre mode de vie et nos marchés de Noël. »

Édition du 20  décembre 2016 image
Journal Officiel

Journal Officiel du 20  décembre 2016

  • Lois et décrets

    LOI n° 2016-1767 du 19 décembre 2016 prorogeant l'application de la loi n° 55-385 du 3 avril 1955 relative à l'état d'urgence (1)


    Lire le JO  

  • Décret n° 2016-1770 du 19 décembre 2016 relatif à l'approbation des statuts d'Action Logement Immobilier


    Lire le JO  

  • Décret n° 2016-1769 du 19 décembre 2016 relatif à l'approbation des statuts d'Action Logement Services


    Lire le JO  

  • Ministère de l'intérieur

    Arrêté du 19 décembre 2016 portant interdiction de déplacement des supporters du club de football de l'Olympique de Marseille lors de la rencontre du mercredi 21 décembre 2016 avec le Sporting Club de Bastia


    Lire le JO  

Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro de septembre :

Elus locaux. Fin du cumul des mandats : la prime au local
Petite enfance : l'AMF rappelle ses priorités
TERRITOIRES. Attirer des médecins, un défi pour les collectivités
VIE LOCALE. La gendarmerie teste les brigades territoriales de contact

 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr