Édition du 8 octobre 2018


Imprimer Imprimer

Les Français favorables au principe d’intercommunalité, selon un sondage Ifop

Selon un sondage Ifop, présenté lors de la 29e Convention nationale de l’Assemblée des communautés de France (AdCF) à Deauville (Calvados) jeudi 4 octobre, le regroupement de communes au sein d’EPCI est « une bonne chose » pour 86 % des Français. Ce résultat traduit « une très forte adhésion des Français à l’intercommunalité (…) C’est une institution bien ancrée qui est davantage dans une logique de service aux habitants que partisane selon les sondés », remarquait à la tribune François Kraus, directeur du pôle politique de l’Ifop. De la même façon, les Français jugent à 83 % que l’intercommunalité est « une bonne chose » pour leur commune de résidence. Ce sont les habitants des communes rurales qui se montrent les moins élogieux (76 % contre 87 % des habitants de la ville-centre) à l’égard du principe d’intercommunalité.
Son premier « trait positif », selon le panel de 2 005 Français interrogés, est de « mettre en commun les moyens des communes autour d’un projet de développement cohérent » (84 %, en baisse d’un point par rapport à 2013). L’intercommunalité permet aussi, pour 80% des Français (stable par rapport à 2013) de « proposer de nouveaux services et équipements collectifs aux habitants ». Sur l'ensemble de la population, le taux de satisfaction de l’intercommunalité est de 75 % : il atteint un pic à 82 % auprès des jeunes de moins de 25 ans.

Une notoriété encore à relativiser
Une majorité de Français associent en revanche l’intercommunalité à une hausse des impôts locaux (65 %, en baisse de 8 points par rapport à 2013) et à un éloignement entre élus et citoyens (56 %, en baisse de 3 points par rapport à 2013). « Nous devons rester attentifs aux points d'alerte », a réagi le président de l’AdCF Jean-Luc Rigaut, qui se satisfait plus globalement des « résultats encourageants » présentés par l’Ifop, parmi lesquels la perception du mode de scrutin : 78 % des Français en ont une opinion favorable quand 93 % demandent que les candidats à la présidence de l’intercommunalité se déclarent clairement avec les élections locales.
Dernier volet évalué : la notoriété des intercommunalités. S'il est indiqué que 79 % des Français reconnaissent le nom de leur intercommunalité quand il leur est soufflé – on parle alors de notoriété assistée - la proportion de personnes capables de citer spontanément le nom de leur intercommunalité chute à 40 %. Un chiffre qui en appelle un autre : les Français sachant que leur commune appartient à un EPCI sont, selon l’Ifop, 41 % à affirmer qu’ils connaissent le nom du président de leur intercommunalité : en baisse de cinq points depuis 2013. Une statistique à relativiser au regard d’une précédente étude de l’Ifop (François Kraus, 2017) qui révélait que seulement 11% des Français connaissaient spontanément le nom de leur président d’intercommunalité.
La majorité des présidents d’intercommunalité (55 %) reconnaissent ce manque de notoriété, selon une enquête de l’AdCF, et estiment que « beaucoup reste à faire ». Au cours de ces derniers mois, 92 % des communautés ont engagé en ce sens des actions de communication renforcées, selon cette même enquête.
L.G.
Télécharger l’enquête de l’Ifop sur les Français et l’intercommunalité.
Édition du 8 octobre 2018 image
Journal Officiel

Journal Officiel du 7 octobre 2018

  • Ministère de l'intérieur

    Arrêté du 9 juillet 2018 portant création de la commune nouvelle d'Authun-du-Perche


    Lire le JO  

  • Ministère de l'intérieur

    Arrêté du 1er octobre 2018 modifiant l'arrêté du 25 juillet 2018 portant homologation du circuit de vitesse Paul Ricard au Castellet (Var)


    Lire le JO  

  • Ministère de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales

    Arrêté du 2 octobre 2018 fixant la date du premier tour des prochaines élections des membres des institutions représentatives du personnel des offices publics de l'habitat


    Lire le JO  

  • Ministère de l'intérieur

    Décret n° 2018-842 du 5 octobre 2018 portant simplification de certaines procédures administratives


    Lire le JO  

  • Ministère de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales

    Arrêté du 25 septembre 2018 portant renouvellement du mandat du directeur général de l'établissement public foncier de Lorraine


    Lire le JO  

  •  
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro de décembre

Enquête Cevipof : Les maires de France « entre résignation et incertitude »

 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr