Édition du 31  mars 2017


Imprimer Imprimer

Racisme : un rapport met en lumière une diminution de l’intolérance

La Commission nationale consultative des droits de l’homme (CNCDH) a présenté hier son rapport 2016 sur la lutte contre le racisme. Il est issu du croisement de nombreuses données : données de terrain des ministères de l’Intérieur et de la Justice sur les actes racistes, enquêtes d’opinion, etc. L’un des enseignements majeurs de ce rapport, que la commission elle-même juge « étonnant » : la France de 2016 est nettement plus tolérante que celle du début des années 2010.
« L’indice de tolérance » mesuré par la CNCDH est issu d’enquêtes d’opinion menées avec l’institut Ipsos. Il mesure « l’acceptation des autres » et l’évolution des préjugés de type racistes. L’indice de tolérance a augmenté de dix points entre 2012 et 2016, ce qui est remarquable « dans un contexte d’apparence peu propice à l’acceptation de l’autre », entre les attentats, l’exploitation politique du dossier des migrants, le poids du chômage, etc. La CNCDH pose l’hypothèse d’une « hausse de l’indice de tolérance sur le long terme, portée par le renouvellement générationnel », espérant que la hausse du niveau d’études dans la population puisse être le vecteur de davantage de tolérance.
Concernant les actes racistes, la Commission rend compte d’une diminution en 2016, à mettre en regard de l’augmentation exceptionnelle observée en 2015 à la suite des attentats. L’an dernier, une moyenne de 800 plaintes par mois a été enregistrée pour des infractions commises pour des motifs racistes ou d’intolérance religieuse. La CNCDH rappelle cependant qu’il ne s’agit que de « la partie émergée de l’iceberg », puisque « la majorité » des actes racistes ne donnent pas lieu à des plaintes. Entre 2016 et 2015, la baisse des actes racistes est d’environ 45 %. Malgré tout, sur le long terme, il y a une hausse tendancielle des actes racistes, qualifiée « d’inquiétante » par la commission : entre 1992 et aujourd’hui, le nombre d’actes racistes recensés annuellement a été multiplié par 5. Par ailleurs, le niveau de violence des actes racistes a tendance à s’accroître.
Dans le détail, la commission constate une diminution tendancielle des actes antisémites depuis 2014, et une augmentation sur la même période des actes antimusulmans – avec un pic après les attentats de janvier et novembre 2015. Il y a eu 182 actes antimusulmans recensés en 2016, contre 429 en 2015. S’il y a « une persistance de vieux préjugés antisémites », ceux-ci sont pourtant en recul et la communauté juive est, selon la commission, la communauté la mieux acceptée en France, loin devant les musulmans et les Roms.
Concernant l’islamophobie, la commission estime que les résultats en termes d’acceptation sont à prendre avec précaution : il y a notamment un écart « significatif » entre les personnes interrogées en ligne et celles interrogées en face à face, symptôme d’une autocensure sociale « particulièrement marquée ». La question de l’islam, juge la commission, reste « est un sujet éminemment clivant et perçu comme un tabou ».
Le sujet le plus inquiétant, selon l’enquête, est le rejet des Roms – groupe à la fois « le plus méconnu » et « confronté au plus grand rejet de la part du reste de la population ». Les Roms font l’objet de nombreux préjugés, allant jusqu’au « racisme biologique », incitant la commission à utiliser le néologisme de « romaphobie ».
En conclusion, la CNCDH formule plusieurs recommandations, dont la volonté d’encourager le ministère de l’Éducation nationale à « renforcer considérablement ses efforts de formation des enseignants et des autres membres de la communauté éducative ». Elle demande également au ministère de l’Intérieur de se montrer beaucoup plus sévère à l’égard des policiers et gendarmes qui se montreraient réticents à enregistrer une plainte ou une main courante concernant un acte raciste. Elle demande que dans ce cas, la justice soit saisie pour délit d’entrave à la justice.
Deux demandes spécifiques encore de la CNCDH : une politique volontariste de résorption des bidonvilles, dans la mesure où la persistance de ceux-ci alimente nombre de préjugés notamment à l’égard des Roms. Et « l’élaboration d’une méthodologie permettant de comptabiliser les contrôles d’identité ». Elle note enfin que l’existence de contrôles « abusifs », au faciès, « cristallisent les tensions police-population ». La commission suggère de « mieux encadrer les pratiques de contrôle », sans reprendre toutefois la revendication souvent mise en avant par les associations de récépissé suite à un contrôle.
F.L.
Télécharger la synthèse du rapport.

Édition du 31  mars 2017 image
Journal Officiel

Journal Officiel du 31  mars 2017

  • Ministère de la culture

    Décret n° 2017-456 du 29 mars 2017 relatif au patrimoine mondial, aux monuments historiques et aux sites patrimoniaux remarquables


    Lire le JO  

  • Ministère de la justice

    Décret n° 2017-450 du 29 mars 2017 relatif aux procédures de changement de prénom et de modification de la mention du sexe à l'état civil


    Lire le JO  

  • Ministère de la transition écologique et solidaire

    Décret n° 2017-440 du 30 mars 2017 relatif à la sécurité des transports publics guidés


    Lire le JO  

  • Ministère de la transition écologique et solidaire

    Arrêté du 3 mars 2017 fixant le modèle national de demande d'enregistrement d'une installation classée pour la protection de l'environnement


    Lire le JO  

  • Premier ministre

    Arrêté du 16 mars 2017 relatif à l'approbation du cahier des charges de l'appel à projets « Ecoles numériques innovantes et ruralité »


    Lire le JO  

  •  
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro d'octobre :

100 e Congrès des maires : les principaux rendez-vous
Emploi : le débat sur l'avenir des contrats aidés s'engage entre l'Etat et les élus
TERRITOIRES. Les villes exhument leurs rivières enfouies en centre-ville
JURIDIQUE. Les lois pour renforcer la confiance dans la vie politique

 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr