Édition du 3 juillet 2017


Imprimer Imprimer

La population qui déménage privilégie toujours les départements du Sud et de la façade atlantique

En 2014, 7,3 millions de personnes, soit 11,7 % de la population, ont déménagé et, pour un quart d’entre elles, en changeant de département, révèle l’Insee dans une nouvelle étude.
Depuis 1990, la géographie de ces changements de résidence change peu : les départements du littoral méditerranéen et de la façade atlantique restent de loin les plus attractifs. « La géographie des migrations résidentielles présente des différences toujours marquées entre les départements du Nord et du l’Est, pour lesquels les départs sont plus nombreux que les arrivées, et ceux du Sud et de la façade atlantique où, à l’inverse, les soldes migratoires sont positifs », constate l’institut. Mais les départements les plus attractifs n’ont pas toujours un solde migratoire positif. Ainsi, si les départements présentant un taux d’entrants très fort ont souvent également un taux de solde migratoire très important, comme l’Hérault ou l’Ille-et-Vilaine, certains font exception à cette règle. C’est le cas en Ile-de-France, de Paris, du Val-de-Marne et des Hauts-de-Seine qui sont déficitaires malgré des taux d’entrants très importants compris entre 38 pour 1 000 et 45 pour 1 000. Les départs des plus de 40 ans ne sont pas compensés en effet par les arrivées importantes de jeunes de moins de 25 ans.
L’insee note aussi que certains départements se distinguent pas de très faibles taux d’entrants (moins de 20 pour 1 000 habitants). C’est le cas des départements d’outre-mer, en raison notamment de leur éloignement, mais aussi du Bas et du Haut Rhin ou encore des Alpes maritimes, attractifs seulement pour certaines classes d’âge, comme par exemple les plus de 60 ans pour les Alpes Maritimes. Ces apports n’arrivent pas en effet à compenser les départs des autres classes d’âge. A l’inverse, certains départements sont attractifs à la fois pour les étudiants (17 % des migrations interdépartementales) et pour l’ensemble de la population : il s’agit notamment de l’Ille-et-Vilaine, de la Loire Atlantique, de la Haute-Garonne ou encore du Puy-de-Dôme.
L’étude de l’Insee apprend aussi que ce sont les communes peu denses et très peu denses qui ont présenté en 2014 les taux de solde migratoire les plus élevés avec un apport de 104 000 habitants supplémentaires. Dans le même temps, les communes denses ont perdu 114 000 habitants. Seules les communes de densité intermédiaire ont affiché un solde proche de l’équilibre avec 10 000 habitants de plus.
Certaines catégories de population sont surrepresentées dans les migrations interdépartementales : les actifs arrivent en tête avec 58 %, pour 48 % de la population totale, suivis des étudiants, 17 % pour 3 % de la population. Les retraités (22 % de la population) sont nettement moins nombreux à changer ainsi de département et ne représentent que 9 % de ces migrations.
Autre enseignement de l’enquête, les événements familiaux restent des facteurs de mobilité plus déterminants que ceux liés à l’emploi, ces derniers étant surtout prédominants dans les mobilités de longue distance.
C.N.

Accéder aux résultats complets, région par région.
Édition du 3 juillet 2017 image
Journal Officiel

Journal Officiel du 2 juillet 2017

  • Ministère de l'intérieur

    Arrêté du 14 juin 2017 portant ouverture d'un examen professionnel de commandant de sapeurs-pompiers professionnels au titre de l'année 2018


    Lire le JO  

  • Ministère de l'éducation nationale

    Arrêté du 21 juin 2017 fixant le montant de l'aide pour l'organisation de la formation civique et citoyenne des engagés de service civique


    Lire le JO  

  • Ministère de l'agriculture et de l'alimentation

    Décret n° 2017-1127 du 30 juin 2017 autorisant la société d'aménagement foncier et d'établissement rural de La Réunion à exercer le droit de préemption et à bénéficier de l'offre amiable avant adjudication volontaire


    Lire le JO  

  • Ministère de l'agriculture et de l'alimentation

    Décret n° 2017-1128 du 30 juin 2017 autorisant la société d'aménagement foncier et d'établissement rural Grand Est à exercer le droit de préemption et à bénéficier de l'offre amiable avant adjudication volontaire


    Lire le JO  

  • Ministère de l'intérieur

    Arrêté du 23 juin 2017 portant agrément d'un organisme pour effectuer les vérifications techniques réglementaires dans les établissements recevant du public et les immeubles de grande hauteur


    Lire le JO  

  • Ministère de la culture

    Arrêté du 20 juin 2017 portant agrément pour la conservation d'archives publiques courantes et intermédiaires


    Lire le JO  

  • Ministère de l'intérieur

    Décret du 30 juin 2017 portant nomination du sous-préfet de Cosne-Cours-sur-Loire - M. ROBQUIN (Michel)


    Lire le JO  

  •  
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro de juillet-août :

Les principaux enseignements des élections législatives
Finances locales : des incertitudes planent sur les chantiers du gouvernement
Transports. La métropole lilloise expérimente le "péage positif"
PRATIQUE. Organiser la deuxième vie des déchets de chantier

 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr