Édition du 29  juillet 2011


Imprimer Imprimer

54% des Françaises considèrent que les élus locaux sont les «plus aptes à améliorer les services publics locaux»

Les élus locaux restent considérés comme les plus aptes à améliorer les services publics locaux. C’est ce qui ressort de la première vague d’un baromètre portant sur «les femmes et les territoires» (1), réalisé par l'institut CSA pour SAUR et Terrafemina. 54% des Françaises considèrent les maires et conseillers municipaux comme les plus à même de prendre leur avis en compte pour améliorer les services publics locaux. Quant aux services, ceux-ci sont avant tout jugés sur leur qualité. «49% des Françaises attachent une importance particulière à la qualité de service d'un service public local». Le second critère d’appréciation d’un service concerne «la disponibilité des employés» qui est citée par «35% des Françaises, devant les horaires d'accès (33%), le respect de l'environnement (25%), le prix (23%) et la facilité d'utilisation (16%)». Toutefois, des différences d’appréciation se font jour selon les classes d’âge. Ainsi «35% des étudiantes choisissent le prix comme un des critères pour juger de la qualité d'un service public, soit un chiffre plus élevé de 12 points par rapport à l'ensemble des Françaises». Tandis que «les horaires d'accès sont également un des critères les plus importants pour les 35-49 ans (40% le citent tandis qu'elles sont entre 23% et 33% parmi les autres classes d'âge) et les actifs (37%)». Le sondage permet aussi d’apprécier les modes de communication et d’information des élus. Ainsi, pour «43 % des Françaises», «les réunions publiques avec des élus locaux sont jugées comme le moyen le plus efficace pour contribuer à leur amélioration». Le second moyen d’information proposé, à savoir les comités de quartiers entre habitants, n’enregistre que 24% d’avis favorable. Toutefois, les auteurs du sondage font observer que «les jeunes femmes de 18-24 ans» «font moins confiance aux réunions publiques que leurs aînées» et pensent (38%) que «les personnels de ces services publics seraient plus à même de prendre leur avis en compte», soit un écart beaucoup plus petit que parmi les autres classes d'âge. En effet, l’Institut CSA observe que «la confiance dans les élus locaux apparaît croissante avec l'âge (67% des 65 ans et plus) tandis que celle dans les personnels des services publics services publics décroît (11% des plus de 65 ans)». En outre, il apparaît que «si le choix des réunions publiques avec des élus locaux est globalement cité comme le moyen le plus efficace pour contribuer à leur amélioration, le choix des autres moyens semble pour une bonne partie dépendre du lieu d'habitation. Dans les communes rurales, le contact direct avec les responsables des services ou par le biais de permanences est davantage privilégié que dans les villes. Les habitantes en milieu rural sont par exemple 28% à préférer un contact direct avec les responsables des services contre 20% des femmes qui habitent dans une unité urbaine de plus de 100 000 habitants ou dans l'agglomération parisienne». (1) Sondage réalisé auprès de 1051 femmes âgées de 18 ans et plus, interrogées par téléphone les 4-5 et les 11-12 mai 2011. L'échantillon de femmes a été extrait de deux échantillons représentatifs de 1000 personnes âgées de 18 ans et plus, constitués selon la méthode des quotas appliquée aux variables suivantes : sexe, âge et catégorie socioprofessionnelle après stratification géographique par région de résidence et catégorie d'agglomération. Pour télécharger le sondage (PDF 754 Ko), utiliser le lien ci-dessous.

Liens complémentaires :
www.csa.eu
Édition du 29  juillet 2011 image
Journal Officiel

Journal Officiel du 29  juillet 2011

  • Lois et décrets

    LOI n° 2011-893 du 28 juillet 2011 pour le développement de l'alternance et la sécurisation des parcours professionnels


     

  • Lois et décrets

    LOI n° 2011-894 du 28 juillet 2011 de financement rectificative de la sécurité sociale pour 2011


     

  • Ministère de la transition écologique et solidaire

    Décret n° 2011-899 du 27 juillet 2011 relatif aux catégories de véhicules soumis en Alsace à la taxe sur les véhicules de transport de marchandises


     

  • Ministère de l'intérieur

    Arrêté du 19 juillet 2011 modifiant l'arrêté du 11 janvier 2011 portant ouverture de concours de rédacteurs territoriaux (centre de gestion de la fonction publique territoriale d'Ille-et-Vilaine)


     

Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro d'octobre :

100 e Congrès des maires : les principaux rendez-vous
Emploi : le débat sur l'avenir des contrats aidés s'engage entre l'Etat et les élus
TERRITOIRES. Les villes exhument leurs rivières enfouies en centre-ville
JURIDIQUE. Les lois pour renforcer la confiance dans la vie politique

 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr