Édition du 30  octobre 2017


Imprimer Imprimer

Police de sécurité du quotidien : Gérard Collomb donne le coup d’envoi de la concertation à La Rochelle

Le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, a lancé samedi à La Rochelle, où il inaugurait les locaux du nouvel hôtel de police, la « grande concertation » sur la police de sécurité du quotidien (PSQ). « C'est un projet de société, son véritable but est de construire dans notre pays une société réconciliée, une société rassemblée, une société apaisée », a-t-il déclaré.
Le ministre de l’Intérieur a ensuite énuméré les grands axes de cette future police de sécurité quotidienne. La PSQ sera une « police sur mesure ». « Les enjeux ne sont pas les mêmes selon que l’on se trouve dans une ville comme La Rochelle, marquée par le tourisme et les congrès, ou dans une commune plus rurale du département », a dit Gérard Collomb. La police de sécurité quotidienne devra donc répondre à « cette réalité différente », « y compris par la déconcentration de certaines décisions et avec une association plus étroite des maires ».
Gérard Collomb a aussi déclaré que ce sera une police « mieux équipée », annonçant « dès l’année prochaine », l’augmentation à 150 millions d’euros du budget dédié aux équipement de la police nationale, contre une moyenne de 100 millions d’euros les années précédentes. LA PSQ sera également « plus connectée ». « Bien des difficultés qui se posent aujourd’hui peuvent être résolues grâce au digital », a-t-il déclaré, annonçant la suppression des appels radios vers les commissariats pour consulter les fichiers, les policiers devant pouvoir consulter directement ces fichiers sur tablette numérique. 115 000 tablettes seront ainsi déployées pour la police et la gendarmerie d’ici 2019.
La nouvelle police voulue par l’exécutif sera aussi « plus partenariale » avec « davantage de coopération avec les élus, la justice, la police municipale, les associations, les sécurités privées ou encore les services sociaux ». « C’est en mobilisant l’expertise d’un maire que l’on peut prendre les bonnes décisions stratégiques dans la sécurisation ; c’est en travaillant sur les espaces urbains, en s’appuyant sur les réseaux de vidéoprotection municipaux que l’on peut proposer des solutions complètes de sécurité », a indiqué le ministre de l’Intérieur. « Notre volonté est donc de développer partout de la transversalité, de l’horizontalité, des habitudes de travail en commun », a-t-il poursuivi.
La police de sécurité du quotidien sera enfin une « police recentrée sur ses missions » avec une réforme de la procédure pénale.
Le début de la concertation avait été annoncée pour lundi dernier par Emmanuel Macron lors de son discours sur la sécurité à l'Elysée il y a dix jours, après avoir été initialement prévu en septembre (lire Maire info du 19 octobre). Elle s’achèvera le 20 décembre. Cette concertation se fera sur trois niveaux. Le premier sera celui des 250 000 policiers et gendarmes à qui seront envoyés des questionnaires. Le deuxième niveau sera local, avec des réunions organisées par les préfets qui accueilleront les policiers et gendarmes, les élus locaux, les « autres acteurs de la sécurité » et des transports, les représentants de l'autorité judiciaire et des experts.
Enfin, au niveau national, le ministère consultera les organisations syndicales, le conseil de la fonction militaire de la gendarmerie, des organisations syndicales de policiers municipaux, des professionnels de la sécurité privée, des entreprises de transport collectif et des associations d'élus.
C.N.

Télécharger le dossier de presse.
Édition du 30  octobre 2017 image
Journal Officiel

Journal Officiel du 29  octobre 2017

  • Premier ministre

    Décret n° 2017-1501 du 27 octobre 2017 relatif à la Commission nationale des professions foraines et circassiennes


    Lire le JO  

  • Ministère de la cohésion des territoires

    Décret n° 2017-1507 du 27 octobre 2017 modifiant le décret n° 2007-785 du 10 mai 2007 portant création de l'établissement public d'aménagement Orly-Rungis-Seine amont


    Lire le JO  

  • Ministère de la transition écologique et solidaire

    Arrêté du 24 octobre 2017 accordant un permis exclusif de recherches de gîtes géothermiques à haute température, dit « permis de la Sioule » (Puy-de-Dôme), à la société TLS Geothermics SAS


    Lire le JO  

  • Ministère de la cohésion des territoires

    Arrêté du 23 octobre 2017 relatif à l'agrément des modalités de prise en compte des systèmes de récupération instantanée de chaleur sur eaux grises dans la réglementation thermique pour les bâtiments existants


    Lire le JO  

  • Ministère de la culture

    Arrêté du 25 octobre 2017 portant transfert de propriété de biens des collections nationales au profit d'une collectivité territoriale, en application des dispositions de l'article L. 451-8 du code du patrimoine


    Lire le JO  

  • Ministère de l'intérieur

    Décret du 27 octobre 2017 portant nomination du sous-préfet de Narbonne (classe fonctionnelle III) - M. ANKRI (Luc)


    Lire le JO  

Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro de novembre :

Budget 2018 : de mauvaises surprises pour les élus
La baisse des dotations pèse toujours sur la gestion des ressources humaines
TERRITOIRES. Services au public : des schémas pour quoi faire ?
PRATIQUE. Sécuriser l'occupation temporaire du domaine public

 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr