Édition du 31  octobre 2006


Imprimer Imprimer

Mesures de sécurité dans les transports urbains: les collectivités et les entreprises auraient dépensé plus 110 millions d'euros en 2005

Les collectivités locales et les entreprises de transports ont largement assumé leur part de responsabilité depuis 15 ans dans le financement des mesures de sécurité dans les transports publics. C’est ce qu’indique au quotidien "Les Echos" (31/10) Bruno Gazeau, délégué général de l'Union des transports publics (UTP), qui participait hier à la réunion organisée à Matignon. Selon lui, les autorités organisatrices et les entreprises de transport ont adopté une panoplie de mesures que l'UTP estime à plus de 113 millions d'euros pour 2005. Côté matériels, les réseaux se sont dotés de cabines antiagressions, de caméras vidéo, de sièges antivandalisme, de films de protection des vitres, de GPS, etc. «La moitié des bus, tous réseaux confondus, disposent de tels dispositifs. Mais leur coût est intégralement à la charge des autorités organisatrices, sans aucune ligne de crédit de l'Etat», note Michel Destot, député-maire de Grenoble et président du Groupement des autorités responsables de transport (GART). Or ces mesures coûtent de 6% à 14% des dépenses d'exploitation d'un réseau: 300.000 euros pour l’équipement des bus d’une régie comme celle de Marseille. Pour les moyens «humains», les réseaux ont «multiplié les postes et les services consacrés à la sécurité»: ils emploient aujourd'hui 1.354 salariés pour ces tâches (3,3% des effectifs) et 98.000 heures de formation ont été dispensées. De plus, des partenariats avec les acteurs locaux ont vu le jour via les contrats locaux de sécurité (CLS): sur les 145 conclus au 1er mars 2006, 94 comportaient un volet transport et 51 étaient spécifiquement dévolus au transport. L'Union des transports publics a également recensé 11 unités de police réservées au transport, composées à 77,7% de policiers titulaires et à 22,3% d'adjoints de sécurité. Quant aux polices municipales, là où elles existent, 34,3% d'entre elles exercent une mission de surveillance des transports urbains.
Édition du 31  octobre 2006 image
Journal Officiel

Journal Officiel du 31  octobre 2006

  • Application à certaines installations de traitement des eaux usées du décret n° 92-647 du 8 juillet 1992 modifié concernant l'aptitude à l'usage des produits de construction


     

  • Montants et les dates de versement des acomptes à divers régimes de sécurité sociale et relatifs aux compensations généralisées vieillesse et à la compensation spécifique entre les régimes spéciaux d'assurance vieillesse


     

  • Conseil constitutionnel

    Régime des incompatibilités parlementaires


     

  •  
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro d'avril

Loi Elan : décryptage du volet littoral

 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr