Édition du 30  janvier 2001


Imprimer Imprimer

Les maires pourraient se voir proposer par le gouvernement d’installer dans leur commune des “ systèmes de veille éducative ”

Claude Bartolone, ministre délégué à la Ville, a installé ce matin 30 janvier un groupe de travail préparant la mise en place d’un “ veille éducative ” dans les villes en contrat de ville. Le ministre a expliqué que la “ veille éducative ” vise à prévenir toute rupture dans ce domaine pour les 65 000 jeunes qui sortent chaque année sans diplôme du système scolaire. Ce groupe de travail, composé notamment de 5 députés-maires, est présidé par deux d’entre eux, Jean-Pierre Blazy, maire de Gonesse (95), et Pierre Cohen, maire Ramonville St Agné (31). Les 5 élus (1) expérimenteront directement dans leur ville des systèmes de veille, de suivi et de propositions, puis une synthèse sera élaborée pour fournir aux élus un mode d’emploi simple. Pour sa part, le gouvernement doit annoncer ce mardi de nouvelles mesures contre l'insécurité à l'issue d'une réunion du Conseil de sécurité intérieure (CSI) à Matignon, autour de Lionel Jospin. Ces décisions sur ce qui est devenu le premier sujet d'affrontement dans la cohabitation devraient notamment porter sur l'utilisation frauduleuse des cartes de crédit et le vol de téléphones portables, deux formes de délinquance qui ont connu une forte augmentation l'an dernier. Ces mesures sont destinées à répondre aux critiques de Jacques Chirac et de l'opposition, qui n'ont cessé de dénoncer ces dernières semaines le manque de résultats du gouvernement Jospin dans ce domaine ultrasensible pour les Français. D'autant que le bilan 2000 de la délinquance que doit publier vendredi le ministère de l’intérieur s'annonce mauvais. “ Il est temps de traduire cette priorité en actes ”, a ainsi déclaré le président jeudi dernier à Dreux (Eure-et-Loir), en insistant sur “ les petits délits ” qui “ pourrissent la vie de tous les jours ”. Convaincu que “ l'insécurité n'est pas une fatalité ”, il a tracé une “ voie française ” pour la réduire. Une “ voie entre le social et le sécuritaire ”, “ la prévention et la répression ”, “ la police et la justice ”, “ le préfet et le maire ”. La réunion de mardi devrait donc permettre de rappeler les réalisations du gouvernement Jospin dans la lutte contre l'insécurité depuis 1997: réforme de la police de proximité, qui sera généralisée sur l'ensemble du territoire au cours du premier semestre 2002, mise en place des contrats locaux de sécurité (CLS) - 473 CLS ont été signés au 1er janvier 2001 -, et politique de recrutement pour compenser la vague massive de départs en retraite parmi les gardiens de la paix. (1) Outre M.M. Blazy et Cohen, il s’agit d’Yves Durand, maire de Lomme (59), de Michel Pajon, maire de Noisy-le-Grand (93), et d’Annette Peulvas-Bergeal, maire de Mantes-la-Ville (78). c
Édition du 30  janvier 2001 image
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro de février


 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr