Édition du 25  mai 2004


Imprimer Imprimer

Dominique de Villepin demande aux renseignements généraux de participer davantage à la lutte contre "la violence urbaine" mais d'abandonner les prévisions électorales

Le ministre de l'Intérieur Dominique de Villepin a demandé, lundi, aux Renseignements généraux de participer davantage à la lutte contre "les réseaux criminels" et "la violence urbaine" et de renforcer leur coordination avec la Direction de la surveillance du territoire (DST). S'adressant aux directeurs régionaux et départementaux des Renseignements généraux (RG) réunis à Paris, le ministre les a invités à continuer la lutte contre les terrorismes, à surveiller les intégrismes mais les a exhortés aussi à s'attaquer aux violences urbaines dans les quartiers et à "casser les réseaux mafieux et criminels." Il a souligné que les RG devaient contribuer de manière "déterminante" à la lutte contre le blanchiment financier et leur a demandé de collaborer de la façon "la plus active possible" avec les groupes d'intervention régionaux (GIR). Contre les violences urbaines, il "souhaite" que les RG aient "un rôle privilégié et actif dans les expérimentations lancées dans 24 quartiers" difficiles. "Vous devez innover et rechercher de nouvelles méthodes d'action dans ces banlieues", a-t-il ajouté. Ils devront aussi s'impliquer pour participer à "casser les réseaux mafieux et criminels qui instrumentalisent la jeunesse sur fond d'usage et de trafic de drogue", a souligné le ministre, avec toujours le souci "d'avoir à l'esprit, dans le recueil du renseignement, son exploitation" par la justice. Le ministre a en revanche demandé aux RG de ne plus se livrer "à l'établissement des prévisions électorales qui ne lui paraît plus, désormais, faire partie de leurs missions." A la place, parce qu'"il faut que les méthodes de renseignements s'adaptent à l'évolution de la société", a-t-il estimé, les RG se doteront auprès de leur directeur central, Pascal Mailhos, d'"un outil de synthèse et de gestion des crises" à partir des informations sur la "la vie économique, sociale et politique de notre pays" que feront remonter les RG. Enfin, parce qu'il veut un "meilleur ancrage des RG dans la chaîne opérationnelle" de la police, le ministre exige une "complémentarité entre les RG et la DST" (contre-espionnage). "Je demande que soient mises en place, tant au niveau central que régional, les structures d'une coordination opérationnelle renforcée" ainsi qu'"une mutualisation des moyens, notamment techniques", a ajouté M. de Villepin.pt></scr
Édition du 25  mai 2004 image
Journal Officiel

Journal Officiel du 25  mai 2004

  • Agrément d'un modèle de machine à voter


     

  • Classement des directions départementales de l'équipement


     

Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro de février


 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr