Édition du 11  juin 2009


Imprimer Imprimer

Délinquance des mineurs: les élus UMP prônent la fermeté voire le fichage

Les députés UMP ont prôné la fermeté contre la délinquance des mineurs de 13 ans, voire le fichage, mercredi lors d'un colloque sur la sécurité, organisé par leur chef de file Jean-François Copé. «Je reste attaché à ce que les mineurs de 13 ans soient fichés», a déclaré le député UMP Jacques-Alain Benisti, auteur en mars d'un rapport d'information sur les fichiers de police avec la députée PS Delphine Batho. «En compensation, nous sommes d'accord pour un droit à l'oubli, un effacement, au bout de trois ans». «Dans ma commune, les agressions les plus violentes sont commises par des mineurs de 13-15 ans», a affirmé M. Benisti, député-maire de Villiers-sur-Marne (Val-de-Marne). Dans son rapport, M. Benisti se prononce pour le fichage des mineurs de 13 ans et plus «lorsqu'en raison de leur activité individuelle ou collective, ils peuvent porter atteinte à la sécurité des personnes et des biens». Co-rapporteure, Mme Batho avait posé des critères plus restrictifs. «Nous n'arrivons pas à enrayer la délinquance des mineurs. Nous n'avons pas trouvé la martingale. Il y a bien des tabous», a déclaré pour sa part M. Copé. M. Copé a par ailleurs souhaité que la majorité «prenne à bras le corps dans les six mois» la lutte contre la cyberdélinquance (usurpation d'identité numérique, pédopornographie...). Le député-maire de Meaux a qualifié la vidéo-surveillance «d'outil fantastique»: «A Meaux, tout est vidéosurveillé. Je demande aux gens de sourire parce qu'ils sont filmés». Saluant les initiatives de l'UMP en faveur de la sécurité (saisie des biens des délinquants, prochain texte contre les bandes violentes...), M. Copé a réfuté le terme «d'UMP liberticide»: «Il n'y a jamais eu autant de libertés dans ce pays», ajoutant: «La sécurité est la première des libertés». Invité, le bâtonnier de Paris a émis des réserves sur des lois votées par l'actuelle majorité (peine-plancher, rétention de sécurité, etc.). «Des lois d'emportement», pour Me Christian Charrière-Bournazel.
Édition du 11  juin 2009 image
Journal Officiel

Journal Officiel du 11  juin 2009

  • Aide à l'insonorisation des logements des riverains des aérodromes


     

  • Contrôle et entretien des chaudières dont la puissance nominale est supérieure à 400 kilowatts et inférieure à 20 mégawatts


     

  • Organisation administrative des collectivités de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin


     

  • Montants du droit à compensation pour les régions et les départements


     

  • Retraites des fonctionnaires


     

  • Application des dispositions concernant les passeports dans les départements de l'Ariège, du Cher, de la Corrèze, de la Corse-du-Sud, des Côtes-d'Armor, des Deux-Sèvres, de la Drôme, de la Lozère, de Paris et des Vosges


     

Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro de février


 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr