Édition du 26  avril 2012


Imprimer Imprimer

Réforme des règles européenne de concessions et marchés publics: le bureau de l’AMF se déclare opposé à des dispositions inadaptées à l’organisation française de l’intercommunalité

Afin de relancer le marché intérieur, la Commission européenne s’est engagée, en 2010, à harmoniser les règles de la commande publique dans le sens d’une simplification et d’une modernisation. Deux propositions de directives, l’une visant à réglementer les contrats de concession, et notamment les conventions de délégation de service public, l’autre à moderniser les règles déjà applicables en matière de passation des marchés publics, ont été déposées le 20 décembre dernier devant le Parlement européen et le Conseil.
Dans l’éditorial de la dernière édition de la revue "Maires de France", le président de l’Association des maires de France indique que l’AMF, «consciente des enjeux portés par ces textes, s’est immédiatement mobilisée, avec sa commission Europe et son groupe de travail commande publique, pour réagir à ces propositions. Ces échanges ont permis au bureau de l’AMF, réuni le 15 mars dernier, de proposer des modifications importantes des textes».
En matière de contrats de concession, l’AMF rappelle que les collectivités locales «mettent en œuvre depuis très longtemps les principes de transparence et de mise en concurrence». Elle s’inquiète aussi «de la teneur de la proposition qui ne respecte pas l’objectif initialement fixé par la Commission européenne de n’encadrer que très légèrement les seules modalités de publicité des contrats ayant un impact communautaire».
En outre, le bureau s’est «vivement opposé à un encadrement trop rigide de la négociation qui risquerait de fragiliser inutilement les procédures de passation». Il souhaite «que l’ensemble des dispositions de cette proposition soient conformes aux déclarations du commissaire européen Michel Barnier qui, lors du 94ème congrès de l’Association des maires de France, avait évoqué l’établissement "de règles simples et claires" et un "cadre juridique minimal" pour l’attribution des concessions. Dans le domaine des marchés publics, l’AMF a accueilli plus favorablement la proposition de directive qui comporte de nombreuses avancées sur l’assouplissement des procédures et la sécurisation des critères «in house».
En revanche, l’AMF est réservée «sur la création d’un organe supplémentaire de contrôle des marchés publics».
Enfin, l’éditorial ajoute que «la volonté de codifier des accords de coopération entre personnes publiques, qui ne sont ni des marchés, ni des concessions, par définition étrangers au marché intérieur, est considérée comme hâtive et source de confusion». Le bureau de l’AMF s’est donc opposé à ces dispositions «qui figent des critères limitatifs dont l’application est inadaptée à l’organisation française de l’intercommunalité, notamment aux transferts de compétences».
«Préoccupés par les risques d’insécurité juridique pesant sur les collectivités locales» si les deux directives actuellement soumises à discussion au Parlement européen et au Conseil étaient adoptées en l’état, les présidents des associations membres de la Maison européenne des pouvoirs locaux français (MEPLF), présidée par Jacques Pélissard, indiquent dans un communiqué qu’ils «comptent porter la parole des collectivités locales dans les débats». Ils précisent qu’ils ont «d’ores et déjà transmis leurs amendements aux rapporteurs et parlementaires européens».

- Pour accéder à la position détaillée de la MEPLF sur le projet de directive sur les concessions (PDF 120 Ko), utiliser le premier lien ci-dessous.
- Pour accéder à la position détaillée de la MEPLF sur le projet de directive sur les marchés publics (PDF 120 Ko), utiliser le second lien ci-dessous.

Liens complémentaires :
www.pouvoirs-locaux-francais.eu
http://www.pouvoirs-locaux-francais.eu/documents/?doc_n_id=745&arb_n_id=71
Édition du 26  avril 2012 image
Journal Officiel

Journal Officiel du 26  avril 2012

  • Ministère de l'intérieur

    Décret n° 2012-558 du 25 avril 2012 portant convocation des électeurs pour l'élection des députés à l'Assemblée nationale


     

  • Ministère de l'intérieur

    Arrêté du 26 mars 2012 portant ouverture au titre de l'année 2013 de concours externe et interne de recrutement de professeurs territoriaux d'enseignement artistique, spécialité «musique», disciplines « chant », « flûte traversière » et «hautbois», par le centre de gestion de la fonction publique territoriale du Bas-Rhin en convention avec l'ensemble des centres de gestion coordonnateurs et organisateurs


     

  • Ministère de l'intérieur

    Arrêté du 27 mars 2012 portant ouverture des concours externe et interne de conseiller territorial des activités physiques et sportives (session 2012) (centre interdépartemental de gestion de la petite couronne de la région Ile-de-France)


     

  • Ministère de l'intérieur

    Arrêté du 2 avril 2012 portant ouverture au titre de l'année 2013 de concours externe et interne de recrutement de professeurs territoriaux d'enseignement artistique, spécialité «art dramatique» (centre interdépartemental de gestion de la grande couronne d'Ile-de-France)


     

  • Ministère de l'intérieur

    Arrêté du 2 avril 2012 portant ouverture au titre de l'année 2013 de concours externe et interne de recrutement de professeurs territoriaux d'enseignement artistique, spécialité «arts plastiques», disciplines «histoire des arts», «peinture, dessins, arts graphiques», «sculpture, installation», «cinéma, vidéo», «photographie», «infographie et création multimédia», «graphisme, illustration», «design d'espace, scénographie», par le centre interdépartemental de gestion de la grande couronne d'Ile-de-France en accord avec l'ensemble des centres de gestion coordonnateurs et organisateurs


     

  • Ministère de l'intérieur

    Arrêté du 12 avril 2012 portant ouverture au titre de l'année 2013 de concours externe et interne de recrutement de professeurs territoriaux d'enseignement artistique, spécialité «musique», discipline «harpe», par le centre de gestion de l'Isère en accord avec l'ensemble des centres de gestion coordonnateurs et organisateurs


     

  • Ministère de l'économie

    Décret n° 2012-559 du 24 avril 2012 pris en application de l'article 1528 du code général des impôts sur les conditions d'application et de recouvrement de la taxe de balayage


     

  • Ministère de l'éducation nationale

    Décret n° 2012-566 du 24 avril 2012 relatif à l'accès au dispositif d'initiation aux métiers en alternance


     

Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro de septembre :

Elus locaux. Fin du cumul des mandats : la prime au local
Petite enfance : l'AMF rappelle ses priorités
TERRITOIRES. Attirer des médecins, un défi pour les collectivités
VIE LOCALE. La gendarmerie teste les brigades territoriales de contact

 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr