Édition du 25  janvier 2018


Imprimer Imprimer

Philippe Laurent appelle les employeurs territoriaux à s'investir davantage au sein du CSFPT

Philippe Laurent, le président du Conseil supérieur de la fonction publique (CSFPT), a invité hier les élus à investir davantage leur rôle d'employeurs territoriaux au sein de cette instance paritaire. « Je fais confiance aux associations d’élus pour une coopération renforcée avec le CSFPT, afin que le collège employeur remplisse de manière optimale ses missions au service de la fonction publique territoriale », a-t-il ainsi déclaré lors de la traditionnelle cérémonie des vœux du Conseil.
Tout en se félicitant du dialogue engagé avec certains membres du gouvernement -notamment Olivier Dussopt et Jacqueline Gourault- sur les sujets impliquant à la fois la fonction publique territoriale et les collectivités, Philippe Laurent n'a pas manqué également de défendre le rôle exercé par le CSFPT depuis trente ans. « Nous rendons des avis sur les textes présentés par la direction générale des collectivités locales, mais nous participons aussi au Conseil commun de la fonction publique et avons développé depuis vingt ans la pratique de l'autosaisine », a-t-il rappelé.
Devant les représentants des associations d'élus, des organisations syndicales, de la Fédération nationale des centres de gestion, du CNFPT mais aussi de la DGCL et de la DGAFP, Philippe Laurent a tenu une nouvelle fois à souligner la qualité du dialogue social, « marque de fabrique » du CSFPT. « Nous parvenons à des positions communes aux employeurs et aux syndicats, notamment concernant les rapports en autosaisine, a affirmé le président du CSFPT. Nous sommes un appui important pour les projets présentés par l'exécutif. Sur certains sujets, cela relève même de la négociation sociale ».
Après avoir dressé le bilan de l'année 2017, qui a permis l'examen d'un certain nombre de textes découlant du dispositif Parcours professionnels, carrières et rémunérations (PPCR) et de cinq rapports en autosaisine (lire Maire Info du 11 janvier), Philippe Laurent a dessiné la feuille de route 2018. « Concernant le collège employeurs, nous devons nous questionner sur la meilleure méthode de travail à utiliser afin de préserver l'autonomie de la fonction publique, notamment territoriale, a-t-il indiqué. Devant une nouvelle baisse des textes réglementaires, nous allons intensifier notre travail en autosaisine et élaborer un certain nombre de messages ». Pour le président du CSFPT, les dossiers d'actualité ne manquent pas : avenir du Fonds pour l'insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP), retraites, droit syndical, apprentissage, développement du numérique, conséquences des lois Notre et Maptam sur les agents…
Par ailleurs, Philippe Laurent, membre du Comité Action publique 2022 (CAP22), en tant que président du CSFPT, s'est interrogé sur la direction prise par le programme de transformation de l'administration lancé par le Premier ministre en octobre 2017. « C'est encore assez flou, a-t-il remarqué. Il s'agit d'un processus multiple en direction des agents et des ministères. Quant au comité, qui doit réfléchir aux politiques publiques de demain en s'affranchissant des aspects financiers, il semble pour l'heure difficile d'avoir une réflexion sans que le prisme budgétaire ne prenne le pas. »
Très attendu, Olivier Dussopt, le nouveau secrétaire d’Etat en charge de la fonction publique n'est finalement pas venu aux vœux du CSFPT, retenu en Conseil des ministres.
Emmanuelle Quémard




Édition du 25  janvier 2018 image
Journal Officiel

Journal Officiel du 25  janvier 2018

  • Ministère de l'intérieur

    Décret n° 2018-40 du 23 janvier 2018 portant convocation des électeurs pour l'élection d'un député à l'Assemblée nationale (8e circonscription de Haute-Garonne)


    Lire le JO  

  • Ministère de la justice

    Arrêté du 15 janvier 2018 portant modification de l'arrêté du 26 avril 2010 portant extension du service territorial éducatif de milieu ouvert de Toulouse (31)


    Lire le JO  

  • Ministère de l'intérieur

    Décret du 24 janvier 2018 portant nomination d'un délégué interministériel chargé de l'accueil et de l'intégration des réfugiés - M. REGNIER (Alain)


    Lire le JO  

  • Ministère des sports

    Décret du 24 janvier 2018 portant nomination d'un délégué interministériel aux grands événements sportifs - M. CASTEX (Jean)


    Lire le JO  

Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro d'octobre


 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr