Édition du 10  février 2015


Imprimer Imprimer

François Hollande veut rassurer les maires, mais…

Une semaine après que plusieurs associations d’élus eurent fait part de leur indignation suite à la publication du rapport du CGET prônant la disparition des communes, le président de la République a rendu, samedi, un hommage aux maires et aux communes – avec, sans doute, la volonté de rassurer sur les intentions de son gouvernement.
C’est au cours d’un déplacement en Corrèze que François Hollande a prononcé cet hommage, lors de l’inauguration de la nouvelle mairie de Masseret. « La mairie, a déclaré le président, c’est le lieu même de la République. C’est l’endroit où les parents viennent déclarer leur enfant, où les élus délibèrent, où les votes, locaux et nationaux, se font. C’est le lieu où l’on vient chercher un contact, une reconnaissance. »
Reconnaissant que les maires ont des « interrogations », François Hollande a souhaité que l’on n’oppose pas « les quartiers et les campagnes », et que la France voie se développer « tous ses territoires » : « Les métropoles ne peuvent pas concentrer toute l’activité, et l’espace rural ne peut être simplement un paysage que l’on viendrait traverser. » Constatant que « de plus en plus de Français » souhaitent s’installer à la campagne, et qu’ils souhaitent bénéficier de tous les services (« pour la petite enfance, l’accompagnement scolaire, la culture, le sport »), François Hollande a reconnu que cela posait le problème « des finances communales ». « L’enjeu, c’est de pouvoir assurer la répartition équitable des ressources. Mais cela pose une question : qui est pauvre, qui est riche ? Il y a des paramètres qui permettent de mesurer la richesse des territoires, et c’est le rôle de l’État que d’assurer la répartition, la péréquation des ressources entre les collectivités, et nous aurons encore à y travailler. »
Abordant la question de la réforme territoriale, le président s’est voulu rassurant : « Rien ne remplacera la commune ». Si l’intercommunalité a « toute sa place », si elle est « indispensable pour porter des projets de développement économique, de petite enfance, de médiathèques », cela n’enlèvera rien, selon le président, au rôle de la commune, qui fait « qu’on est né quelque part et qu’on est de quelque part ».
François Hollande a dit avec une certaine solennité « tout le respect que la République a à l’égard des maires, (qui) font une tâche difficile. Pour qu’un pays tienne, il a besoin d’élus, qui soient là lorsque c’est difficile, compliqué, dangereux. »
Reste à savoir si ce discours suffira à rassurer les maires – et ce n’est pas certain. Le président a donné une vision qui laisse surtout à la commune un rôle symbolique, celui du lieu « où l’on naît », et au maire celui de créateur de lien social, de rassembleur lors des moments difficiles. Derrière les hommages, on peut entendre ce discours comme une amorce de répartition des tâches bien particulière : aux communes l’état-civil, aux intercommunalités… le reste.
Les maires auront sans doute l’occasion d’en savoir plus en posant directement la question à la ministre de la Décentralisation et de la Fonction publique, Marylise Lebranchu, cet après-midi. C’est en effet aujourd’hui à 16 h que toutes les associations d’élus (1), ont rendez-vous avec la ministre, pour la première réunion de la nouvelle instance du Dialogue national des territoires.

Voir le discours de François Hollande.

(1) ADF, ARF, AMF, ADCF, APVF, AMGVF, Acuf, AMRF et Villes de France.
Édition du 10  février 2015 image
Journal Officiel

Journal Officiel du 10  février 2015

  • Lois et décrets

    LOI n° 2015-136 du 9 février 2015 relative à la sobriété, à la transparence, à l'information et à la concertation en matière d'exposition aux ondes électromagnétiques (1)


    Lire le JO  

  • Ministère de l'intérieur

    Arrêté du 20 janvier 2015 portant ouverture d'un concours externe, interne et de troisième voie d'accès au grade de rédacteur principal territorial de 2e classe (session 2015) par le centre de gestion du Puy-de-Dôme


    Lire le JO  

  • Ministère de la transition écologique et solidaire

    Arrêté du 2 février 2015 portant nomination au Comité de bassin Rhin-Meuse


    Lire le JO  

  • Commission nationale des comptes de campagne et des financements politi

    Décision du 19 janvier 2015 portant agrément d'une association de financement d'un parti ou d'une organisation politique


    Lire le JO  

  • Hors rubrique

    Avis sur le respect des droits fondamentaux des populations vivant en bidonvilles


    Lire le JO  

  •  
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro d'octobre :

100 e Congrès des maires : les principaux rendez-vous
Emploi : le débat sur l'avenir des contrats aidés s'engage entre l'Etat et les élus
TERRITOIRES. Les villes exhument leurs rivières enfouies en centre-ville
JURIDIQUE. Les lois pour renforcer la confiance dans la vie politique

 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr