Édition du 29  juin 2015


Imprimer Imprimer

L’attractivité économique au cœur des stratégies smart city des grandes agglomérations

La stratégie des villes en matière de numérique évolue : les problématiques d'infrastructure cèdent le pas à l’optimisation des services urbains et à la création de services s’appuyant sur l’intelligence collective des territoires. C'est ce que révèle le premier Observatoire de la smart city (ville intelligente) dévoilé à Nice le 24 juin lors du colloque Innovative City. Cette étude réalisée à partir d’une enquête et d’entretiens par le cabinet Tactis, avec l'appui de la Caisse des dépôts, du réseau des Interconnectés porte sur l'analyse des stratégies de 84 collectivités locales et institutions (villes, agglomérations, agences d'urbanisme) en matière de ville intelligente (smart city).
L’ensemble des territoires placent l’attractivité du territoire en tête des objectifs de leur stratégie smart city. Si l'aménagement numérique du territoire reste la priorité des collectivités, de nouvelles préoccupations apparaissent comme l’ouverture des données publiques ou la création de lieux dédiés à l'innovation et au travail collaboratif (tiers lieux) aux cotés d'objectifs plus classiques comme la mobilité et le développement économique. Deux approches complémentaires de la ville intelligente coexistent : la première privilégie l’optimisation de la gestion des réseaux urbains (eau, déchets, éclairage, transports...) en s'appuyant surdes capteurs, la seconde ambitionne de co-construire la ville en capitalisant sur l'intelligence collective des citoyens.
Les territoires les plus avancés, qui ont mis en chantier plus de dix politiques liés à la ville numérique – souvent les grandes métropoles comme Lyon, Bordeaux ou Montpellier – se distinguent par une approche plus globale avec la création de centres de supervision des flux urbains et des préoccupations d'avantage centrées sur l'économie de l’innovation dans la lignée de leur politique French Tech. Les agglomérations de moins de 250 000 habitants se démarquent par une approche participative plus marquée et le souci de construire une administration de proximité. Des villes comme Caen, Compiègne, Issy-les-Moulineaux, Lorient, Nîmes, figurent dans cette catégorie.
Le portage du projet par les élus, la préexistence d'infrastructures performantes, l'existence d'une stratégie formalisée et d'une organisation transversale sont cités parmi les facteurs favorables à l'émergence de la smart city. A contrario, la contrainte budgétaire, le déficit de compétences et le manque d'acculturation au numérique, les contraintes du Code des marchés publics ainsi que la difficulté de passer de l'expérimentation à l'industrialisation constituent les principaux freins cités par les personnes interrogées.
Cette étude sera réalisée chaque année pour suivre, sur un mandat, l’évolution des priorités smart city des territoires.
O.D.
Édition du 29  juin 2015 image
Journal Officiel

Journal Officiel du 28  juin 2015

  • Ministère de l'éducation nationale

    Décret n° 2015-749 du 24 juin 2015 relatif aux modalités de transmission du budget des établissements publics locaux d'enseignement


    Lire le JO  

  • Ministère de l'éducation nationale

    Décret n° 2015-750 du 24 juin 2015 relatif au traitement dématérialisé d'actes des établissements publics locaux d'enseignement du ministère de l'éducation nationale et modifiant les dispositions réglementaires du code de l'éducation relatives à l'organisation et au fonctionnement de ces établissements


    Lire le JO  

  • Décret n° 2015-751 du 24 juin 2015 relatif aux modalités de publication et de notification des décisions prises en vue de la détermination des paramètres d'évaluation des valeurs locatives des locaux professionnels


    Lire le JO  

  • Ministère de la cohésion des territoires

    Décret n° 2015-761 du 24 juin 2015 relatif au rapport sur la situation en matière d'égalité entre les femmes et les hommes intéressant les collectivités territoriales


    Lire le JO  

  • Ministère de la transition écologique et solidaire

    Arrêté du 18 juin 2015 modifiant l'arrêté du 10 septembre 2003 modifié portant restriction d'exploitation de l'aérodrome de Bâle-Mulhouse (Haut-Rhin)


    Lire le JO  

  • Ministère de l'intérieur

    Décret n° 2015-743 du 24 juin 2015 relatif à la lutte contre l'insécurité routière


    Lire le JO  

  • Ministère de l'intérieur

    Arrêté du 15 juin 2015 portant ouverture au titre de l'année 2016, par le centre de gestion du Pas-de-Calais, du concours d'infirmier territorial en soins généraux


    Lire le JO  

  • Arrêté du 19 juin 2015 portant agrément de la société anonyme coopérative d'intérêt collectif (SCIC) d'habitations à loyer modéré « Demeures de Saône »


    Lire le JO  

Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro d'octobre :

100 e Congrès des maires : les principaux rendez-vous
Emploi : le débat sur l'avenir des contrats aidés s'engage entre l'Etat et les élus
TERRITOIRES. Les villes exhument leurs rivières enfouies en centre-ville
JURIDIQUE. Les lois pour renforcer la confiance dans la vie politique

 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr