Édition du 19  mars 2018


Imprimer Imprimer

Vélo : les cyclistes jugent les conditions de circulation dans les villes « non satisfaisantes »

Les palmarès des villes les plus cyclables se suivent, et à la fin, c’est Strasbourg qui gagne. La dernière enquête, publiée par la Fub (Fédération des usagers de la bicyclette) ne fait pas exception à la règle – du moins dans la catégorie des grandes villes. Côté villes moyennes, ce sont La Rochelle et Illkirch-Graffenstaden qui sont récompensées, et, pour les petites villes, La Flèche et Sceaux.
Cette enquête de la Fub, rendue publique vendredi, se fonde sur le ressenti des cyclistes eux-mêmes. C’est à la fois son intérêt et sa faiblesse. Son intérêt, parce qu’elle permet de mieux comprendre les attentes des usagers du vélo ; sa faiblesse, parce qu’il ne s’agit pas d’une enquête appuyée sur des critères strictement objectifs (nombre d’aménagements, linéaire de pistes cyclables par rapport à la voirie, etc.) En fait, la Fub a tout simplement demandé aux usagers de noter leur commune en termes de « cyclabilité », en répondant à 26 questions. À partir de ces réponses, la Fub calcule une note globale, allant de A+ (excellent) à G (très défavorable). La fédération n’a retenu que les communes pour lesquelles elle disposait de plus de 50 réponses. En tout, elle a recueilli plus de 113 000 réponses, avec, pour plusieurs communes comme Paris, Toulouse, Nantes ou Nice, plusieurs milliers de réponses.
Premier enseignement de cette enquête : aucune des 316 communes ne reçoit les notes A+ et A. Et le nombre de communes notées B (favorable) ou C (plutôt favorable) reste faible, avec respectivement 1 et 5 % du nombre total. À l’autre bout du spectre, 11 % des communes obtiennent la plus mauvaise note, G, 28 % la note F (défavorable) et 30 % la note E (plutôt défavorable). Les impressions clairement négatives représentent donc 69 % des communes concernées. La conclusion de la Fub s’impose donc naturellement : « Actuellement, les conditions de circulation à vélo ne sont pas satisfaisantes. Les villes françaises ne permettent pas de circuler à vélo de manière simple, confortable et sécurisée. »
Pourtant, les villes qui ont décidé d’investir dans une politique cyclable ambitieuse obtiennent des résultats. C’est le cas notamment, dans les grandes agglomérations, pour Strasbourg, Bordeaux et Nantes. Mais même dans ce cas, les impressions des cyclistes sont tellement négatives que Bordeaux arrive à obtenir la 3e place du palmarès… avec une note de D ! Même constat par exemple dans la catégorie des villes comptant entre 20 000 et 50 000 habitants, où les trois premières places (Illkirch-Graffenstaden, Olivet et Belfort) obtiennent toutes les trois un C. C’est un peu mieux pour les villes de moins de 20 000 habitants, ou les deux gagnantes ex aequo, La Flèche et Sceaux, obtiennent un B.
Parmi les attentes les plus fréquemment mentionnées par les répondants, la plus largement plébiscitée est la création d’un réseau cyclable « complet et sans coupure » (79 % des répondants). Viennent ensuite l’entretien correct des pistes et bandes cyclables, le stationnement vélo, ou encore la limitation du trafic motorisé.
La Fub demande donc que, conformément à ce qui est demandé dans le rapport Duron sur la mobilité, un « fonds national vélo de 200 millions d’euros » soit créé afin d’aider les communes à investir dans un réseau cyclable.
Notons enfin que la Fub apporte sa pierre au débat actuel sur le ferroviaire : « Pour sauver le TER, explique-t-elle, il faut favoriser le rabattement à vélo vers les gares ». La fédération note que « 60 % des répondants » disent ne pas trouver de solution sécurisée pour stationner leur vélo en gare. Elle rappelle ce chiffre peu glorieux : la France ne compte que 30 000 places de stationnement vélo en gare contre… 440 000 aux Pays-Bas (qui, rappelons-le comptent 4 fois moins d’habitants que la France). Cependant, avec « ses silos à vélo ultramodernes, la gare de Grenoble montre que c’est possible aussi en France », note la Fub pour terminer sur une note optimiste.
F.L.
Télécharger le baromètre de la Fub.

Édition du 19  mars 2018 image
Journal Officiel

Journal Officiel du 18  mars 2018

  • Ministère de l'agriculture et de l'alimentation

    Arrêté du 14 mars 2018 relatif aux mesures de prévention de la propagation des maladies animales via le transport par véhicules routiers d'oiseaux vivants


    Lire le JO  

  • Assemblée nationale

    Ordre du jour


    Lire le JO  

  • Sénat

    Ordre du jour


    Lire le JO  

  • Ministère des solidarités et de la santé

    Arrêté du 6 mars 2018 fixant les spécifications techniques et les modalités de transmission d'informations relatives à l'allocation personnalisée d'autonomie et à l'aide sociale à l'hébergement par les conseils départementaux au ministère des solidarités et de la santé


    Lire le JO  

  • Ministère de l'action et des comptes publics

    Arrêté du 14 mars 2018 portant report de crédits


    Lire le JO  

  • Commission nationale des comptes de campagne et des financements politi

    Décision du 26 février 2018 portant agrément d'une association de financement d'un parti ou d'une organisation politique


    Lire le JO  

Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro de juin


 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr