Édition du 4 décembre 2015


Imprimer Imprimer

Naissance de la première plate-forme de cours en ligne pour les élus

À l’initiative de Mairie 2000, organisme de l'AMF dédié à la formation des élus, la première plate-forme de Mooc à destination des élus a vu le jour fin octobre.
Les Mooc (en anglais Massive open online courses) ce sont tout simplement des cours en ligne, ouverts à tous et gratuits. Il s’agit d’un concept qui connaît une véritable explosion depuis que le haut débit s’est généralisé, et les principales universités ou grandes écoles, dans le monde entier, mettent aujourd’hui de tels services à disposition de ceux qui n’ont pas le temps ou les moyens de faire une formation classique. C’est la même philosophie qui a présidé à la création de cette plate-forme, explique Nathalie Dotres, chargée de mission à Mairie 2000. « Les élus sont à la fois de plus en plus mobilisés et de plus en plus surchargés de travail. Ils n’ont souvent pas le temps de faire des formations : même bloquer une journée, voire une demi-journée pour cela, leur est souvent impossible ». D’où l’idée simple de la formation en ligne : si tu ne vas pas à la formation, la formation peut aller à toi.
« Un Mooc, poursuit Nathalie Dotres, cela permet de suivre un cours où on veut, quand on veut, à son rythme. On peut se connecter le soir, le week-end, ou simplement quand on a quelques minutes de libre ». Les cours sont en effet organisés en séquences assez brèves – de deux à huit minutes.
Chaque Mooc contient toute une série de contenus pédagogiques : les vidéos de cours elles-mêmes, mais aussi des ressources, des liens, des bibliographies, des textes législatifs ou réglementaires, « ainsi qu’un forum permettant aux personnes inscrites de dialoguer entre elles ou avec des experts. Chacune des formations a son forum dédié. »
Les cours sont découpés en cinq ou six modules, et chaque module en séquences. Les modules font 30 à 40 mn chacun – soit environ 4 heures au total pour l’ensemble du cours. Par exemple, le Mooc sur la gestion de la voirie est constitué de cinq modules (voies publiques, voies privées et chemins ruraux, gestion et entretien, aménagement de la voirie, voirie et intercommunalité). Les intervenants sont des experts ou de l’AMF, ou d’organismes comme l’Ordre des géomètres-experts, le Cerema, l’Association des techniciens territoriaux de France, etc.
Les cours sont disponibles 24 h sur 24, et peuvent même être suivis hors ligne, puisque toutes les vidéos sont téléchargeables, ce qui permet de les regarder lorsque l’on n’est pas connecté. À la fin de chaque module, l’utilisateur peut répondre à un « quiz » qui permet de vérifier que les points clés ont bien été acquis.
Nathalie Dotres insiste sur le fait que ces cours sont ouverts à tous : « Sinon, ce ne serait pas un Mooc, puisque c’est le principe même de ceux-ci que d’être totalement ouverts et gratuits. » Il suffit de remplir un court formulaire en ligne pour se créer un compte et profiter de ces cours.
Deux Mooc sont déjà ouverts (la commande publique et la voirie) ; un troisième est en préparation (la gestion de l’eau et des milieux aquatiques). Il sera disponible en janvier 2016.

Accéder à la page des Mooc de Mairie 2000.
Édition du 4 décembre 2015 image
Journal Officiel

Journal Officiel du 4 décembre 2015

  • Ministère de la transition écologique et solidaire

    Décret n° 2015-1572 du 2 décembre 2015 relatif à l'établissement d'une servitude d'utilité publique en tréfonds


    Lire le JO  

  • Ministère du travail

    Rapport au Président de la République relatif à l'ordonnance n° 2015-1578 du 3 décembre 2015 portant suppression du contrat d'accès à l'emploi et du contrat d'insertion par l'activité, et extension et adaptation du contrat initiative-emploi à la Guadeloupe, à la Guyane, à la Martinique, à La Réunion, à Saint-Barthélemy, à Saint-Martin et à Saint-Pierre-et-Miquelon


    Lire le JO  

  • Ministère du travail

    Ordonnance n° 2015-1578 du 3 décembre 2015 portant suppression du contrat d'accès à l'emploi et du contrat d'insertion par l'activité, et extension et adaptation du contrat initiative-emploi à la Guadeloupe, à la Guyane, à la Martinique, à La Réunion, à Saint-Barthélemy, à Saint-Martin et à Saint-Pierre-et-Miquelon


    Lire le JO  

  • Ministère de la transition écologique et solidaire

    Arrêté du 27 novembre 2015 modifiant l'arrêté du 22 février 2013 portant nomination des représentants des consommateurs et usagers des transports au haut comité de la qualité de service dans les transports


    Lire le JO  

  • Ministère de l'intérieur

    Décret du 3 décembre 2015 portant nomination du secrétaire général de la préfecture de la Seine-Maritime (classe fonctionnelle II) - M. CORDIER (Yvan)


    Lire le JO  

  •  
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro de septembre :

Elus locaux. Fin du cumul des mandats : la prime au local
Petite enfance : l'AMF rappelle ses priorités
TERRITOIRES. Attirer des médecins, un défi pour les collectivités
VIE LOCALE. La gendarmerie teste les brigades territoriales de contact

 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr