Édition du 12  juin 2017


Imprimer Imprimer

La Banque postale abaisse son seuil de financement des collectivités à 40 000 euros

La Banque postale a annoncé avoir décidé d’abaisser le seuil d’octroi de ses crédits moyen long terme à destination des collectivités locales à 40 000 euros. L’objectif est de « répondre plus efficacement aux besoins des petites communes », a expliqué, dans un communiqué publié la semaine dernière, la filiale du Groupe La Poste qui a précisé avoir « écouté l’ensemble des élus » avant de prendre cette décision.
Depuis le développement de son activité à destination des collectivités locales, il y a quatre ans, La Banque postale avait déjà diminué le seuil d’octroi de ses crédits. Initialement fixé à 200 000 euros, il avait été ramené progressivement à 50 000 euros avant d’être donc abaissé à 40 000 euros.
La banque, qui accompagne les différents territoires dans le financement de leurs projets et de leurs actions de développement (comme, par exemple, la voirie, l’eau et l’assainissement, les écoles, les maisons de santé…), rappelle que les communes de moins de 5 000 habitants et leurs intercommunalités ont représenté, l’an passé, la moitié des contrats de crédit moyen long terme mis en place par La Banque postale.
Depuis 2015, La Banque postale est également devenue le premier prêteur des collectivités locales et des hôpitaux publics, selon le dernier observatoire de la dette locale établi par le cabinet Finance active. Elle a contribué, l’an passé, à hauteur de 42 % des financements réalisés par des établissements bancaires et accordés aux collectivités avec un montant moyen de 13,7 millions d’euros empruntés.

Édition du 12  juin 2017 image
Journal Officiel

Journal Officiel du 11  juin 2017

  • Ministère de la transition écologique et solidaire

    Arrêté du 7 juin 2017 autorisant au titre de l'année 2017 l'ouverture d'un concours réservé aux agents non titulaires pour l'accès au corps des ingénieurs des travaux publics de l'Etat et fixant le nombre de postes


    Lire le JO  

  • Ministère de la transition écologique et solidaire

    Arrêté du 7 juin 2017 autorisant au titre de l'année 2017 l'ouverture d'un concours réservé aux agents non titulaires pour l'accès au corps interministériel des attachés d'administration de l'Etat et fixant le nombre de postes


    Lire le JO  

  • Ministère de la transition écologique et solidaire

    Arrêté du 7 juin 2017 autorisant au titre de l'année 2017 l'ouverture d'un concours réservé aux agents non titulaires pour l'accès au corps des chargés d'études documentaires et fixant le nombre de postes


    Lire le JO  

  • Ministère de la transition écologique et solidaire

    Arrêté du 7 juin 2017 autorisant au titre de l'année 2017 l'ouverture d'un examen professionnalisé réservé aux agents non titulaires pour l'accès au grade de technicien supérieur du développement durable et fixant le nombre de postes


    Lire le JO  

  • Ministère de l'action et des comptes publics

    Arrêté du 2 juin 2017 modifiant l'arrêté du 22 juillet 2015 pris en application du décret n° 2014-444 du 29 avril 2014 relatif au fonds de soutien aux collectivités territoriales et à certains établissements publics ayant souscrit des contrats de prêt ou des contrats financiers structurés à risque


    Lire le JO  

  •  
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro de novembre :

Budget 2018 : de mauvaises surprises pour les élus
La baisse des dotations pèse toujours sur la gestion des ressources humaines
TERRITOIRES. Services au public : des schémas pour quoi faire ?
PRATIQUE. Sécuriser l'occupation temporaire du domaine public

 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr