Édition du 27  novembre 2014


Imprimer Imprimer

Le plan Juncker, moins enthousiasmant qu’il ne paraît

Le nouveau président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a officiellement présenté hier son plan de relance destiné à « remettre l’Europe au travail ». Jean-Claude Juncker et les autres commissaires européens répètent inlassablement depuis plusieurs mois maintenant que ce plan consisterait au déblocage de quelque 300 milliards d’euros pour relancer l’investissement. Mieux : hier, le président a mis 15 milliards de plus au pot, en promettant même, finalement, 315 milliards d’euros – une somme assez colossale qui pourrait, ou aurait pu avoir, en effet, un effet bénéfique sur la relance de l’investissement.
Sauf que cette somme n'est pour l'instant qu'une hypothèse de travail. Les 315 milliards d’euros n’existent pas pour l’instant, et les seules sommes que la Commission est réellement prête à mettre sur la table, ce sont 21 milliards d’euros – 5 venant de la Banque européenne d’investissement, et 16 de divers fonds publics européens.
Et comment 21 milliards peuvent-ils se transformer en 315 ? Grâce, espère en tout cas la Commission, à l’effet levier : les fonds levés par la Commission devraient attirer les investisseurs privés, lesquels pourraient s’agréger aux projets que la Commission commencera à financer. Et les experts européens ont calculé que cet effet levier aurait un effet multiplicateur de 15 : pour 1 € mis par la Commission, 15 € devraient être apportés par les investisseurs privés. 21 milliards multipliés par 15 donnent bien 315 milliards.
Il n’est donc pas certain que les trente-deux projets français éligibles à ce fonds, qui vont de l’extension du port de Calais au TGV Charles-de-Gaulle Express, voient arriver les milliards espérés. Car tout repose sur l’espoir que les banques privées vont jouer le jeu et apporter de l’argent frais, ce qui n’a rien d’automatique. D’autant plus, craignent les économistes, que l’Europe, en même temps qu’elle annonçait ce plan de relance, vient de demander « de nouveaux efforts » aux pays de la zone euro, et en particulier à la France, pour réduire les déficits. Cette politique d’austérité renforcée, si elle est appliquée par les États, pourrait bien réduire encore la demande. Typiquement, pour prendre l’exemple des collectivités, lorsque l’austérité se traduit en baisse des dotations, elle pèse sur l’investissement, et donc sur l’activité, l’emploi, la consommation et la croissance. Et ce contexte n’incite pas les investisseurs à mettre de l’argent dans des politiques de grands travaux.
Beaucoup de commentateurs sont donc pour le moins dubitatifs aujourd’hui face aux annonces de Jean-Claude Juncker. 
F.L.
Édition du 27  novembre 2014 image
Journal Officiel

Journal Officiel du 27  novembre 2014

  • Ministère de l'europe et des affaires étrangères

    Décret n° 2014-1403 du 25 novembre 2014 relatif à la Commission nationale de la coopération décentralisée


    Lire le JO  

  • Ministère de l'intérieur

    Arrêté du 4 novembre 2014 portant ouverture au titre de l'année 2015 du concours interne d'accès au grade de rédacteur territorial du centre de gestion de l'Aube


    Lire le JO  

  • Ministère de l'intérieur

    Décision du 18 novembre 2014 autorisant l'expérimentation de balises rétroréfléchissantes de couleur jaune sur la voie d'accès au Mont-Saint-Michel


    Lire le JO  

  • Ministère de l'intérieur

    Décret du 26 novembre 2014 portant cessation de fonctions du directeur de cabinet du préfet de police des Bouches-du-Rhône (classe fonctionnelle III) - M. GRAY (Gilles)


    Lire le JO  

Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro de juillet-août :

Les principaux enseignements des élections législatives
Finances locales : des incertitudes planent sur les chantiers du gouvernement
Transports. La métropole lilloise expérimente le "péage positif"
PRATIQUE. Organiser la deuxième vie des déchets de chantier

 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr