Édition du 8 juin 2007


Imprimer Imprimer

Le ministre de l'Immigration veut définir par arrêté «les métiers et zones géographiques prioritaires» pour les migrations économiques vers la France

Le ministre de l'Immigration Brice Hortefeux a annoncé jeudi son intention de définir par arrêté «les métiers et zones géographiques prioritaires» pour les migrations économiques vers la France et d'élargir la liste des métiers ouverts aux ressortissants des nouveaux Etats membres de l'Union européenne. M. Hortefeux a reçu dans la matinée les principaux responsables de fédérations professionnelles «afin de leur exposer les principales orientations de la politique d'immigration choisie qu'il compte mener, conformément aux souhaits du président de la République et du Premier ministre», selon un communiqué de son ministère. Etaient notamment présents Michel Pébereau (Institut de l'entreprise), Charles Milhaud (Association française des banques), André Daguin (Union des métiers et des industries de l'hôtellerie) et Christian Baffy (Fédération française du bâtiment). Le ministre a «rappelé son intention de diminuer la part prépondérante de l'immigration familiale afin de développer celle, trop modeste, de l'immigration économique, qui ne représente aujourd'hui que 7% des flux migratoires vers la France». Brice Hortefeux a donc prévu d'élargir la liste des 62 métiers ouverts aux ressortissants des nouveaux Etats membres de l'Union européenne. Il a invité les représentants des fédérations à remplir un questionnaire «afin de mieux prendre en compte leurs besoins de recrutement». Le ministre «demandera parallèlement aux préfets de considérer comme prioritaires les demandes d'autorisation de travail correspondantes». Dans un second temps, M. Hortefeux souhaite «définir par arrêté les métiers et zones géographiques prioritaires pour des migrations économiques vers la France de ressortissants de pays hors Union européenne». «Cette définition interviendra après consultation des organisations syndicales d'employeurs et de salariés représentatives», précise le communiqué du ministère de l'Immigration. Une concertation entre les préfets de région, les entreprises et les représentants locaux des fédérations professionnelles sera également mise en place. Le communiqué n’évoque pas la consultation des élus locaux.
Édition du 8 juin 2007 image
Journal Officiel

Journal Officiel du 8 juin 2007

  • Montants unitaires de la prime nationale supplémentaire à la vache allaitante pour la campagne 2006


     


  •  

Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro d'octobre


 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr