Édition du 3 septembre 2015


Imprimer Imprimer

Myriam El Khomri nouvelle ministre du Travail

Nomination surprise hier à la tête du ministère du Travail. Alors que plusieurs noms circulaient, dont ceux de Stéphane Le Foll ou de Bruno Le Roux, pour succéder à François Rebsamen, c’est finalement à Myriam El Khomri, la jeune secrétaire d’Etat à la Ville, que François Hollande a confié le poste-clé de ministre du Travail. Nommée ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social, Myriam El Khomri hérite donc de la lourde charge d’inverser la courbe jusqu'ici ascendante du chômage, condition sine qua non que s’est fixée le président de la République pour se représenter en 2017. La nouvelle ministre a estimé ce matin sur RTL que les « outils » en faveur de l’emploi mis en place depuis 2012 « commencent à porter leur fruits ». « Il y a des outils qui ont été posés depuis 2012. Ces outils commencent à porter leurs fruits. J’ai pu le constater dans les quartiers populaires », a déclaré Myriam El Khomri, invitée à commenter le taux de chômage resté stable au second trimestre (lire article ci-dessous).
A 37 ans, la benjamine du gouvernement connaît bien en effet la situation des quartiers populaires. Elue du 18e arrondissement de Paris, elle fait ses premières armes en 2001 lors d’un stage à la Délégation interministérielle à la Ville. Puis, les postes s’enchaînent pour elle. Chargée de mission sur la prévention de la délinquance et la toxicomanie au cabinet du maire du 18e, Daniel Vaillant, entre 2001 et 2008, Myriam El Khomri est élue en 2008 et conserve ses dossiers, prenant en charge la prévention et la tranquillité publique à l’échelle de l’arrondissement. Elle devient aussi adjointe au maire de Paris, Bertrand Delanoë, en charge de la prévention et de la sécurité. En 2014, elle est la porte-parole d’Anne Hidalgo pour la mairie de Paris. La future maire voudrait bien alors en faire sa tête de liste pour le 18e arrondissement mais finit par y renoncer face à la résistance de Daniel Vaillant, maire sortant, désireux de laisser la place à son premier adjoint.
Elue en mars 2014, Anne Hidalgo redonne aussitôt à la jeune femme les dossiers qu’elle connaît bien, lui confiant l’ensemble des questions liées à la sécurité, la prévention, la politique de la ville et l’intégration. Quatre mois plus tard, Myriam El Khomri intègre le gouvernement pour prendre en charge le portefeuille du secrétariat d’Etat à la Politique de la ville. Elle ne devrait pas y être remplacée, son administration devant être reprise en charge par son ministre de tutelle, Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports.
Outre la baisse du chômage, plusieurs autres gros dossiers attendent cette spécialiste de la politique de la ville. Charge pour elle d’organiser la prochaine conférence sociale annoncée fin octobre par François Rebsamen peu avant son départ pour reprendre les commandes de la ville de Dijon, de faire avancer la réforme du droit du travail, ou encore de relancer l’apprentissage.
C.N.

Édition du 3 septembre 2015 image
Journal Officiel

Journal Officiel du 3 septembre 2015

  • Hors rubrique

    Décret du 2 septembre 2015 relatif à la composition du Gouvernement


    Lire le JO  

  • Ministère de la transition écologique et solidaire

    Arrêté du 24 août 2015 modifiant l'arrêté du 6 avril 2006 portant désignation du site Natura 2000 marais arrière-littoraux picards (zone de protection spéciale)


    Lire le JO  

  • Ministère de la transition écologique et solidaire

    Arrêté du 24 août 2015 portant désignation du site Natura 2000 vallons de la Drésine et de la Bonavette (zone de protection spéciale)


    Lire le JO  

  • Ministère de la transition écologique et solidaire

    Arrêté du 24 août 2015 modifiant l'arrêté du 25 avril 2006 portant désignation du site Natura 2000 gorges de la Loire aval (zone de protection spéciale)


    Lire le JO  

  • Ministère de la transition écologique et solidaire

    Arrêté du 24 août 2015 autorisant l'exercice de l'activité d'achat d'électricité pour revente aux clients finals et aux gestionnaires de réseaux pour leurs pertes


    Lire le JO  

  • Ministère de l'intérieur

    Décret du 1er septembre 2015 fixant l'étendue des zones et les servitudes applicables au voisinage d'un centre radioélectrique pour la protection des réceptions radioélectriques contre les perturbations électromagnétiques dans le département d'Eure-et-Loir (28)


    Lire le JO  

Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro de juillet-août :

Les principaux enseignements des élections législatives
Finances locales : des incertitudes planent sur les chantiers du gouvernement
Transports. La métropole lilloise expérimente le "péage positif"
PRATIQUE. Organiser la deuxième vie des déchets de chantier

 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr