Édition du 10  avril 2014


Imprimer Imprimer

La composition du gouvernement finalisée

Le secrétaire général de l’Élysée a donné hier la liste des 14 secrétaires d’État du gouvernement Valls.
Cinq d’entre eux sont des anciens du gouvernement Ayrault. Certains restent aux mêmes fonctions, comme Frédéric Cuvillier aux Transports, à la Mer et à la Pêche – à ceci près qu’il passe de ministre délégué à secrétaire d’État. Geneviève Fioraso conserve l’Enseignement supérieur et la recherche et Kader Arif les Anciens combattants. Fleur Pellerin, ex-secrétaire d’État à l’Économie numérique, hérite  du portefeuille du Commerce extérieur, de la promotion du tourisme et des Français de l’étranger. Valérie Fourneyron devient elle secrétaire d’État chargée du Commerce, de l’Artisanat, de la Consommation et de l’Économie sociale et solidaire.
Parmi les nouveaux entrants, la nomination la plus commentée a été celle d’Harlem Désir. Le fondateur de SOS Racisme passe de la direction du Parti socialiste au secrétariat d’État aux Affaires européennes – fort de son expérience de député européen.
Les collectivités vont avoir affaire à deux nouveaux secrétaires d’État qui les concernent directement : au Budget, Christian Eckert. Ce professeur de mathématiques est un élu de terrain, député de Meurthe-et-Moselle, maire de Trieux sans discontinuer depuis 1987. Il a également été vice-président du conseil régional de Lorraine. Son expertise sur les questions budgétaires est unanimement reconnue, en tant que rapporteur de la commission des finances de l’Assemblée nationale et rapporteur général du Budget.
L’autre secrétaire d’État que les maires vont devoir apprendre à connaître est André Vallini, nommé auprès de Marylise Lebranchu avec un portefeuille créé pour l’occasion : la Réforme territoriale. C’est lui qui va donc devoir mettre en musique les « quatre changements majeurs » dévoilés avant-hier par le Premier ministre. La nomination d’André Vallini à ce poste est une surprise, dans la mesure où, avocat de profession, il était attendu (et souhaitait) le ministère de la Justice. On peut toutefois estimer qu’André Vallini, actuel président du conseil général de l’Isère, a certainement une vision globale de tous les échelons de collectivités locales – il a en effet, ce qui est assez rare, exercé tour à tour tous les mandats électifs possibles : maire de Tullins, député de l’Isère, conseiller régional de Rhône-Alpes, conseiller général, et sénateur. André Vallini a également été vice-président de l’Association des petites villes de France.
Parmi les autres entrants au gouvernement, on trouve également le député de Paris Jean-Marie Le Guen, aux Relations avec le Parlement et Laurence Rossignol. La sénatrice de l’Oise devient secrétaire d’État chargée de la Famille, des Personnes âgées et de l’Autonomie. Elle est rattachée au ministère de Marisol Touraine qui, notons-le, a vu le portefeuille de la Santé discrètement rétabli hier dans l’intitulé de ses fonctions.
Trois visages peu connus font enfin leur entrée au gouvernement : Ségolène Neuville, médecin, députée des Pyrénées-Orientales et vice-présidente du conseil départemental, hérite des Personnes handicapées et de la Lutte contre l’exclusion ; Axelle Lemaire, avocate, députée des Français de l’étranger, est chargée du Numérique – et sera donc responsable du plan Très haut débit. Thierry Braillard enfin, député du Rhône, vice-président du conseil régional de Rhône-Alpes et adjoint au maire de Lyon, devient secrétaire d’État aux Sports.
Édition du 10  avril 2014 image
Journal Officiel

Journal Officiel du 10  avril 2014

  • Lois et décrets

    Décret du 9 avril 2014 relatif à la composition du Gouvernement


    Lire le JO  

  • Premier ministre

    Avis de vacance d'un emploi de directeur départemental interministériel (DDT du Puy-de-Dôme)


    Lire le JO  

  • Premier ministre

    Avis de vacance de l'emploi de directeur départemental adjoint de la DDPP de la Somme


    Lire le JO  

  •  
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro de septembre :

Elus locaux. Fin du cumul des mandats : la prime au local
Petite enfance : l'AMF rappelle ses priorités
TERRITOIRES. Attirer des médecins, un défi pour les collectivités
VIE LOCALE. La gendarmerie teste les brigades territoriales de contact

 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr