Édition du 6 janvier 2004


Imprimer Imprimer

Jacques Chirac appelle le gouvernement à une obligation de résultats, notamment dans la lutte contre le chômage

Jacques Chirac a appelé lundi le gouvernement à la solidarité derrière le Premier ministre Jean-Pierre Raffarin et lui a assigné une obligation de résultats, notamment dans la lutte contre le chômage. "Cette année devra de nouveau être marquée par la mobilisation et par l'action", a déclaré le chef de l'Etat, au cours de l'échange traditionnel de voeux avec le gouvernement. "Les attentes de nos compatriotes sont nombreuses. Soyez en initiative. 2004 doit être aussi une année de résultats", a-t-il déclaré en traçant "la feuille de route" du gouvernement pour cette année électorale, avec pour priorité numéro un l'emploi. Alors que les rumeurs de remaniement ont marqué la fin de 2003, Jacques Chirac a rendu hommage à l'action du gouvernement qui, "depuis plus de 18 mois, sous l'impulsion du Premier ministre", agit "sans relâche dans tous les domaines de l'action gouvernementale". "Grâce à votre travail et aux efforts des Français, l'horizon économique se dégage", a-t-il affirmé. Mais le chef de l'Etat ne s'en est pas tenu à ce satisfecit. Il a insisté sur l'obligation de "résultats" en direction de son "gouvernement de mission", selon l'expression utilisée après sa réélection en 2002. Dans le droit fil de ses voeux aux Français du 31 décembre, il a estimé que "le retour de la croissance doit être consolidé, fortifié, amplifié". "C'est une chance qu'il faut saisir pour faire reculer durablement le chômage". Jacques Chirac a décliné les grands axes de l'action gouvernementale qu'il développera tout au long de cette semaine de voeux. Emploi, école, laïcité, réforme de l'Etat, assurance maladie, caisse nationale de solidarité pour l'autonomie, charte de l'environnement, sécurité, ville: les chantiers à risques ne manquent pas. A l'aube d'une année électorale importante (cantonales et régionales en mars, européennes en juin, sénatoriales en septembre), il a aussi adressé une mise en garde aux ministres. "C'est un privilège immense que de pouvoir servir les Français. Consacrez-y toutes vos forces, votre intelligence et votre coeur, en formant derrière le Premier ministre une équipe, solidaire et déterminée", leur a-t-il dit. "C'est ainsi que le gouvernement réussira", a-t-il assuré. Dans l'après-midi, le chef de l'Etat devait recevoir les voeux du Conseil constitutionnel, conduit par son président Yves Guéna, dont le mandat arrive à échéance en mars, puis ceux des bureaux du Sénat, de l'Assemblée nationale et du Conseil économique et social.c=http:
Édition du 6 janvier 2004 image
Journal Officiel

Journal Officiel du 6 janvier 2004

  • Ministère des outre-mer

    Commémoration de l'abolition de l'esclavage


     

  • Recrutement dans les cadres d'emplois


     

Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro de février


 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr